Les services publics d’électricité nord-américains sont toujours à la recherche d’énergie renouvelable


  • FrançaisFrançais


  • Secteur d’activité : Énergie | Nombre de mots : 1254 mots

    29 avril 2022–Écrit par John Egan pour Industrial Info Resources (Sugar Land, Texas)–La ruée vers les énergies renouvelables reste bien vivante : ce printemps, les services publics nord-américains ont lancé des demandes de propositions (RFP) pour des milliers de mégawatts de la production d’énergie renouvelable et le stockage de l’énergie, généralement pour répondre aux plans de ressources intégrées (IRP) de décarbonation déposés auprès de leurs régulateurs de services publics.

    Aux Etats-Unis, Énergie électrique de Tucson (TEP) (Tucson, Arizona), une unité de Fortis Incorporée (Bourse de New York : FTS), a publié un appel d’offres toutes sources pour jusqu’à 250 mégawatts (MW) de ressources renouvelables et écoénergétiques, tandis que Pacific Gas and Electric Company (PG&E) (San Francisco, Californie), une unité de Société PG&E (Bourse de New York : PCG) (San Francisco) a publié un appel d’offres toutes sources cherchant jusqu’à 176 MW de production solaire communautaire.

    Service public provincial du Québec Hydro-Québec a publié deux appels d’offres pour des énergies renouvelables totalisant 2 300 MW, la plus importante sollicitation de l’histoire du service public.

    Parmi les autres services publics nord-américains à la recherche d’augmentations substantielles des sources d’énergie renouvelables, citons Duc énergie (NYSE : DUC), et VN Énergieune unité de Berkshire Hathaway (NYSE:BRK.A)

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.