Les entreprises énergétiques attendent le vote du Congrès mexicain sur la proposition de reculer la libéralisation du marché de l’électricité


  • FrançaisFrançais


  • Secteur d’activité : Énergie | Nombre de mots : 1243 mots

    Pièce jointe : Projets alimentés au gaz, projets d’énergie renouvelable

    SUGAR LAND, TEXAS — 4 février 2022 — Écrit par John Egan pour Industrial Info Resources (Sugar Land, Texas) — L’industrie mondiale de l’énergie observera le Mexique et retiendra son souffle collectif jusqu’en avril, lorsque le Congrès de ce pays sera requis voter sur une série de réformes du marché de l’électricité proposées en décembre dernier par le président Andrs Manuel Lpez Obrador (connu sous le nom d’AMLO). La communauté du changement climatique prêtera également attention à ce vote, car le président mexicain veut que le gaz naturel remplace les énergies renouvelables comme la plus grande source de nouvelle génération d’électricité. Adopter le changement préconisé par AMLO verrouillerait des décennies d’augmentation des émissions de gaz à effet de serre du secteur électrique mexicain.

    Entreprises présentées : Sempra (NYSE : SRE)

    Cet article Premium peut être acheté individuellement ou dans le cadre d’un abonnement

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.