Grève des travailleurs à l’usine Frito-Lay

  • FrançaisFrançais



  • Des millions de consommateurs ont fait profil bas pendant la majeure partie de la dernière année et demie au milieu d’une pandémie mondiale, qui, naturellement, a alimenté la demande accrue d’aliments réconfortants.

    Le fabricant de Cheetos, Doritos et Tostitos s’est efforcé de garder ses collations sur les étagères des magasins, mais dans au moins une usine, cela aurait été au détriment du bien-être de ses employés de production.

    Les membres de la section locale 218 des travailleurs de la boulangerie, de la confiserie, du tabac et des meuniers de grains sont en grève à l’usine Frito-Lay de Topeka, au Kansas, à cause de ce qu’ils disent être des conditions de travail déraisonnables, les rapports du Washington Post.

    Les responsables syndicaux affirment que l’usine a mis en place des heures supplémentaires forcées et des semaines de travail de 84 heures – de nombreux employés disent qu’ils travaillent sept jours par semaine jusqu’à 12 heures par quart, pour reprendre le travail huit heures plus tard.

    Les travailleurs allèguent également que leurs demandes d’embaucher plus de travailleurs ont été repoussées, leurs préoccupations en matière de sécurité rejetées et les appels à une prime de risque, des primes ou d’autres compensations restés lettre morte. Frito-Lay, la division des grignotines de PepsiCo, a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars l’année dernière alors que les revenus et le cours des actions de sa société mère ont grimpé en flèche.

    Frito-Lay dit avoir fait une offre au syndicat plus tôt ce mois-ci qui répondrait aux préoccupations des travailleurs, notamment un plafond de 60 heures par semaine et une augmentation de salaire de 4 %. L’entreprise affirme qu’elle s’engage à poursuivre en toute sécurité ses opérations à Topeka avec les travailleurs qui restent – environ 300 de ses 850 employés normaux.

    Les pourparlers entre le syndicat et l’entreprise devraient reprendre lundi.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.