Grappins de détranchage à roue DLM | L’industrie aujourd’hui


  • FrançaisFrançais



  • Dynamic Load Monitoring (UK) Ltd. (DLM), de Southampton, au Royaume-Uni, a reçu une commande historique pour des grappins de décapage à deux roues.

    Ils seront déployés à partir de navires de réparation de câbles sous-marins en France. Les produits seront livrés à un client de longue date de DLM en mai.

    DLM est déjà réputé pour la fabrication et la fourniture de moniteurs de ligne de course (RLM) ; les moniteurs de sellette (SBM), utilisés dans les opérations de pré-pose de grappin (PLGR) et de dégagement d’itinéraire pour mesurer la tension de la ligne ; goupilles de chargement; et des cellules de charge qui capturent des données lorsque la tension est appliquée au câble du treuil remorquant les grappins. Cependant, ces produits sont uniques en ce sens qu’ils sont spécifiquement destinés à la récupération de câbles enfouis dans un fond marin.

    Un grappin de détranchée à roue (ou WTG) est utilisé pour détrancher les câbles enfouis à des profondeurs supérieures à 0,5 m. Le WTG est l’un des produits de grappin les plus robustes disponibles ; il peut être utilisé dans des environnements de fonds marins plus difficiles, par exemple des conditions rocheuses, mais également dans des fonds marins mous et friables (friables), où l’ajout de roues aidera à maintenir la pénétration. L’utilisateur final exploite une flotte de navires de réparation de câbles, mais la solution intéressera tous ceux qui effectuent des travaux de réparation sur des câbles posés.

    Le client connaissait le concept, mais a demandé à DLM s’il pouvait concevoir une version adaptée pour pénétrer à 1,8 m dans le fond marin. Les conceptions précédentes ne convenaient qu’à 1,1 m. Notamment, DLM est la seule entreprise à proposer une version 1,5 m et 1,8 m fluke (un outil en forme de griffe qui pénètre dans le fond marin) du produit.

    Chris Scrutton, responsable technique chez DLM, a déclaré : « Nous ne vendrons jamais beaucoup de ces produits, car il existe un nombre limité de navires de pose de câbles dans le monde capables de les gérer, mais le fait que nous ayons amélioré la conception du 1.5 m et 1,8 m de pénétration montrent que nous avons l’une des meilleures offres sur le marché et cela plaira à tout propriétaire de navire câblier ayant besoin de ce type d’équipement. De plus, cela renforce les prouesses d’ingénierie pour lesquelles nous sommes reconnus. Ce type de produit représente pour nous une source de revenus stable et nous pouvons les concevoir rapidement et en toute confiance. Nous avons réalisé une étude de faisabilité pour le client avant qu’il ne passe une commande afin de nous assurer que le produit serait adapté à l’application. »

    Les grappins de détranchée seront utilisés à plusieurs reprises dans une suite d’équipements de réparation de câbles. Ils peuvent également être utilisés pour des études d’évaluation de la charrue afin d’évaluer ce que l’industrie appelle la « capacité de labour » du fond marin, fournissant des informations importantes avant la pose d’un nouveau câble sous-marin. En d’autres termes, cela décrypte à quel point les conditions des fonds marins sont difficiles et quels équipements seront nécessaires pour poser un nouveau câble sous-marin.

    Scrutton a expliqué que les versions traditionnelles de ces produits utiliseraient des roues et des pneus remplis de mousse. DLM met efficacement à niveau les roues vers une nouvelle méthode de blocs de caoutchouc à la place des pneus, permettant de remplacer les blocs de caoutchouc individuels en cas de dommage. Il est également possible d’installer un équipement de surveillance de la charge sur les goupilles de cisaillement pour enregistrer les charges observées lors du fonctionnement. Ces données sont récupérées lorsque le grappin est de nouveau sur le pont du navire.

    Il a ajouté: “Ce client final a eu trois navires nouvellement construits, ce qui sert de baromètre de la flottabilité de ce marché, tiré par l’augmentation constante de l’énergie éolienne offshore.”

    Les grappins de détranchée seront déployés depuis des navires en France pour récupérer des câbles enfouis dans les fonds marins.

    Contact pour les questions éditoriales : Carly Collins, carly@dlm-uk.com

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.