Après le retrait de Woodside du projet canadien de GNL, quels projets nord-américains reste-t-il?

  • FrançaisFrançais



  • Segment d’industrie: Production | Nombre de mots: 834 mots

    SUGAR LAND – 25 mai 2021 – Étudié par Industrial Info Resources (Sugar Land, Texas) – Après que la société australienne Woodside Petroleum Limited (Perth, Australie) a annoncé la semaine dernière qu’elle vendrait sa participation de 50% dans le projet de Kitimat liquéfié naturel usine de gaz naturel liquéfié (GNL) en Colombie-Britannique (échouant le projet sans soutien financier), de nombreux analystes se penchent de près sur les projets de GNL nord-américains qui ont le plus de chances d’être construits dans un proche avenir. D’autres projets nord-américains de GNL n’ont pas non plus bien fonctionné cette année.

    Sociétés présentées: Tellurian Incorporated (NASDAQ: TELL), Cheniere Energy Incorporated (NYSE: LNG), Royal Dutch Shell (NYSE: RDS-A), Pembina Pipeline (NYSE: PBA), Sempra Energy (NYSE: SRE)

    Cet Article Premium peut être acheté individuellement ou dans le cadre d’un abonnement

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.