De Scaleway à Hetzner (avec un ManageWP magique)

  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish


  • J’ai migré de Scaleway vers Hetzner, 9 sites migrés avec un ManageWP vraiment miraculeux et magique.


    I migrated from Scaleway to Hetzner, 9 migrated sites with a truly miraculous and magical ManageWP.

    J’ai raconté la stupidité de Scaleway d’augmenter ses prix et de supprimer des instances existantes pour forcer les gens à passer à des offres plus chères et moins performantes ou partir. J’ai préféré partir parce que cela me revenait plus cher. J’aurais bidouillé mes offres Scaleway pour rester dans la même gamme de prix. Mais le comportement de Scaleway est écoeurant.

    On ne supprime pas des instances sur un coup de tête, laissant des milliers d’utilisateurs dans la mouise. Chez Scaleway, j’avais 3 serveurs chez eux pour un cout total de 40 à 45 euros par mois. J’avais 9 sites dessus, donc 3 en moyenne par serveurs et principalement des petits blogs que je garde, car je crois toujours qu’un jour, la mode des réseaux sociaux disparaitra. Et puis, tant qu’on peut payer, pourquoi pas.

    Hetzner, une bonne alternative à Scaleway

    J’ai cherché quelques alternatives et l’hébergement web est aussi pourri que celui des VPN. Les premières pages sont remplis par des tests à la con, juste pour avoir un lien affilié. Et toutes les alternatives étaient plus chères que ce soit chez Linode, AWS ou Hostgator. Sur un article, j’entend parler de Hetzner. Jamais entendu parler de cet hébergeur.

    C’est un allemand avec des serveurs basés en Allemagne et en Scandinavie. Les prix me font tiquer et la minute après, je m’inscris. Dès l’inscription, on me demande ma carte d’identité ou 20 euros pour authentifier le compte. Mauvais surprise, je tente quand même d’envoyer le scan de ma CIN bien pourris et quelque heures, mon compte est validé. Franchement, pas mal.

    Hetzner est largement moins cher que Scaleway. Mais disons que la configuration est du sport. L’une des raisons pour lesquelles les “testeurs spécialisés” ne le mentionnent pas souvent et que vous êtes souvent laissé à vous-même. Si vous avez déjà configuré des VPS et que vous êtes vraiment (mais vraiment) à l’aise avec le sysadmin, alors vous pourrez vous en sortir. Compte validé donc, mais je devais migrer 9 sites sous WordPress avec leurs bases de données en l’espace de quelques jours, car le 1er décembre, Scaleway décapitait mes instances.

    Tout utilisateur de WordPress devrait utiliser ManageWP

    Depuis des années, j’utilise ManageWP et pour moi, toute personne ayant un blog sous WordPress, devrait utiliser ce service. C’est un service qui vous permet d’ajouter votre site WordPress et de gérer vos mises à jour de thèmes et de plugins d’un seul endroit. Mais il possède d’autres fonctionnalités comme la sauvegarde de votre site incluant tous les fichiers et la base de données. ManageWP est gratuit, mais vous avez des options payantes.

    En gratuit, vous pouvez avoir une sauvegarde une fois par mois. En payant pour l’extension de sauvegarde Premium, vous avez une sauvegarde quotidienne qui est gardé pendant 3 mois. Sur deux de mes sites, j’ai des sauvegardes quotidiennes, mais sur les 7 autres, blogs beaucoup moins critiques et moins à jour, la sauvegarde mensuelle et gratuite me suffit.

    J’ai galéré pendant quelques jours, parfois en panique totale et là encore, le support de ManageWP est assez impressionnant. Réponse en 24 heures et elle était complète me donnant tous les détails. Moi même, j’étais en panique, car les gens sont en sueur quand ils doivent migrer 1 site sous WordPress, moi, c’était 9 avec des configurations parfois différentes. En mode gratuit, vous pouvez restaurer votre site WordPress à n’importe quel moment. Mais la fonction Clone de ManageWp est disponible uniquement dans l’option payante de sauvegarde. Et la fonction Clone vous permet de migrer de serveur sans changer de nom de domaine. Donc, c’était exactement ma situation. Et ça n’a pas marché…

    Un peu de connaissance et de bidouillage nécessaire

    En fait, c’était un problème épineux d’accès en SSH par SFTP et au bout du compte, j’ai utilisé Restore. J’ai d’abord créé des serveurs chez Hetzner. J’ai pris la même configuration que chez Scaleway. Le serveur en question possède 2 VCPU, 8 Go de RAM, 80 Go d’espace disque et 20 Térabites de bande passante. Ca me suffit, même si après avoir tout migré, je sens parfois des baisses de régime. C’est aussi légèrement moins cher que Scaleway. Car ce serveur coute 8,90 euros par mois HT, donc x 3 et si vous êtes en TTC, vous êtes entre 35 et 40 euros pour 3 serveurs. C’est moins cher quand même. Donc, je configure les 3 serveurs sur Hetzner.

    J'ai migré de Scaleway vers Hetzner, 9 sites migrés avec un ManageWP vraiment miraculeux et magique.

    Déjà première surprise, la connexion par SSH se fait uniquement par OpenSSH, donc, les clés au format Putty ne sont pas compatibles. Bon, OpenSSH est disponible sous Windows, à la vitesse de l’éclair, je vais sur Youtube, voir un métèque indien à l’accent bien tranché expliquer comment installer OpenSSH sur Windows 7 (en fait, il suffisait juste de décompresser le ZIP dans un dossier et d’y accéder en ligne de commande de Windows et on peut même l’ajouter dans les variables d’environnement).

    Sito dit sitôt fait, j’utilise ssh-keygen pour générer mes clés OpenSSH, mais je veux pouvoir me connecter avec Putty et WinSCP. Heureusement, Putty et PuttyGen peuvent convertir la clé OpenSSH pour avoir un équivalent en Putty. Sito dit sitôt fait, je me connecte et je configure le serveur Hetzner.

    Restauration des sites en quelques heures grâce à ManageWP

    Après, c’est du classique. Tu installe les paquets habituels du serveur comme Nginx, PHP-FPM, MySQL, etc. Pour l’interface graphique en base de donnée, j’ai utilisé MyWebSQL, c’est assez bien, mais ça bugue parfois. Vous avez juste à décompresser le dossier sur un répertoire de votre site et à y accéder.

    Ca, c’était la partie facile… Maintenant, la migration du gros sac d’excréments WordPress. Comme je l’ai dit, j’ai galéré pour trouver la bonne méthode, mais avec ManageWP, c’était un jeu d’enfant. En fait, j’ai tellement paniqué que j’ai activé la sauvegarde payante pour mes 9 sites pour finalement m’apercevoir que je n’en avais pas besoin. La facture pour ce mois va être salée alors qu’on va vers la faillite générale. Je les ai désactivé après, mais je vais quand même payer.

    Comment ça marche. Dans un premier temps, j’ai installé un nouveau WordPress correspondant à mes 9 sites sur chacun des serveurs et j’ai fait en sorte de garder les mêmes informations, même nom d’utilisateur et mot de passe et surtout, même nom pour la base de donnée SQL. C’est très important quand vous faites Restore. La fonction Clone de ManageWP vous permet de changer ces informations, mais pour moi Restore est plus rapide. Une fois que les nouveaux WordPress vont être installé, vous devez attendre… la propagation DNS de votre nom de domaine vers l’IP de votre nouveau serveur. En fait, même si j’ai galéré au début, c’est surtout cette fichue propagation DNS qui prend des plombes et qui a le plus ralenti le processus.

    Hetzner tient plus ou moins bien la route

    ManageWP interagit avec votre site via un plugin. Une fois que vous avez installé le nouveau WordPress et que la propagation DNS est fait, alors ManageWP sera déconnecté de vos anciens sites, normal, vous avez changé de serveur. Vous vous reconnectez via le plugin et ensuite, vous allez dans Backups et vous restaurez votre dernière sauvegarde. Et ensuite, vous pouvez aller aux putes ou boire un café. ManageWP va restaurer entièrement votre site, tous les fichiers, la base de donnée, toutes les configurations en arrière-plan !

    Vous revenez quelques heures plus tard et votre site sera entièrement fonctionnel, comme si de rien n’était. La première fois que ça a marché, j’ai littéralement dit : “Cela ne se peut, c’est la sorcellerie !!”. Et ensuite, j’ai refais les mêmes étapes pour tous mes autres. La fonction Restore de ManageWP n’a pas été spécifiquement conçu pour changer de serveur, mais on peut le faire du moment qu’on garde les mêmes informations de l’ancien vers le nouveau site.

    Cela fait quelques jours et honnêtement, les serveurs Hetzner sont parfois un peu poussifs. Je sens quelques ralentissements et donc, il faudra attendre. Mais en fait, je m’en fous, car je sais que je pourrais migrer vers d’autres cieux si c’est nécessaire grâce à ManageWP. ManageWP m’avait déjà sauvé la mise quand je suis passé d’OVH à Scaleway.

    Et encore une fois, il arrive à la rescousse. Petite note quand vous faites Restore, vous ne consommez pas votre bande passante. Tout se fait sur les serveurs de ManageWP. Après avoir lancé la restauration, vous pouvez quitter la page et revenir plus tard. Je ne dis pas que cela réussira à chaque fois, car chaque cas et site sont différents, mais franchement, c’est un excellent service.

    Des prix imbattables sur Hetzner

    Concernant Hetzner, je dois dire que ses prix sont vraiment compétitifs, car il propose des serveurs dès 2,89 euros HT par mois. Ce n’est pas le plus rapide, mais il tient réellement la route avec un peu de bidouillage et d’optimisation. Il possède tout ce qu’il faut d’un fournisseur de Cloud, des Load Balancers, des volumes si vous voulez plus d’espace, des adresses IP flottantes. Vous pouvez aussi activer les sauvegardes de votre serveur et cela vous coutera 20 % du prix du serveur en plus. Je n’ai pas encore regardé toutes les offres et services.

    Il faudra voir sur le long terme s’il tient la route, mais Hetzner existe depuis 20 ans et donc, on espère que cela tiendra. Quand à ManageWP, dommage qu’il n’y ait pas davantage de services comme lui, car il est vraiment excellent à tous les points de vue.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.