Le propriétaire de TRX.com poursuit pour détournement de nom de domaine inversé – Domain Name Wire


  • FrançaisFrançais


  • Le propriétaire du domaine interrompt le transfert du domaine avec un procès.

    Le propriétaire de trx.com a déposé une plainte (pdf) à la suite d’une décision défavorable de l’UDRP.

    Un panéliste du National Arbitration Forum a attribué à Fitness Anywhere LLC le nom de domaine dans un différend tranché le mois dernier. Le propriétaire du domaine n’a pas répondu à ce litige.

    Maintenant, Loo Tze Ming a déposé une plainte pour arrêter le transfert. Il demande également une conclusion de détournement de nom de domaine inversé.

    Selon la poursuite, il a acheté le domaine en tant qu’investissement pour environ 138 000 $ en avril de cette année chez 4.cn. Il a ignoré l’avis de contestation UDRP, en partie parce qu’il n’était pas dans sa langue maternelle.

    Il y a quelques aspects intéressants dans cette affaire.

    Premièrement, le demandeur fait valoir que Fitness Anywhere LLC n’est pas réellement propriétaire des marques TRX sur lesquelles il s’est appuyé dans l’UDRP, bien qu’il ait certifié que c’était le cas. Fitness Anywhere LLC avait effectivement cédé les marques à JFXD TRX ACQ LLC avant le litige. Il semble que Fitness Anywhere LLC a déposé son bilan en juin, a transféré ses marques américaines en août (et a été enregistrée par l’USPTO en septembre) et a déposé l’UDRP en octobre.

    Deuxièmement, TRX.com a été initialement enregistré en 1999 et utilisé à diverses fins légitimes depuis lors. Dans une UDRP, le panel examine la date à laquelle le propriétaire du domaine a acquis le domaine. En vertu de la loi anticybersquatting sur la protection des consommateurs (ACPA), les tribunaux du neuvième circuit (où cette affaire a été déposée) ont statué que la date d’enregistrement d’origine est ce qui compte.

    Le demandeur demande au tribunal de déclarer qu’il ne porte pas atteinte aux droits de Fitness Anywhere et d’accorder des dommages-intérêts légaux pouvant aller jusqu’à 100 000 $ en plus des honoraires d’avocat.

    Schmeiser, Olsen & Watts LLP a déposé au nom du demandeur, avec la participation de John Berryhill.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code