La dérogation Covid-19 de l’ICANN a officiellement fait appel


  • FrançaisFrançais


  • Deux participants réguliers à la réunion de l’ICANN ont officiellement demandé à l’organisation de modifier la renonciation légale qu’elle demande à tout le monde de signer s’ils veulent se présenter à La Haye pour l’ICANN 74 en juin.

    Michele Neylon du bureau d’enregistrement Blacknight Solutions et Eberhard Lisse du registre .na ccTLD Centre d’information du réseau namibien ont déposé une demande urgente de réexamen auprès de l’ICANN la semaine dernière.

    Ils qualifient la renonciation, qui dégage l’ICANN de toute responsabilité si les participants attrapent le Covid-19, même par négligence grave de l’ICANN, “indûment large” et “déraisonnable” et “indûment large et dur”.

    Ils ne peuvent pas demander à leur personnel de signer une telle renonciation globale, disent-ils.

    Le comité des mécanismes de responsabilité du conseil d’administration de l’ICANN a déjà rejeté la RfR, affirmant qu’elle ne répondait pas aux exigences de calendrier pour une demande d’urgence. Il la considérera comme une demande régulière en temps voulu, a-t-il déclaré.

    Comme prévu, l’ICANN semble également avoir corrigé le bogue que j’ai repéré la semaine dernière qui permettait aux participants hybrides de s’inscrire sans signer la renonciation.

    Tagged: blacknight, coronavirus, covid-19, ICANN, icann 74, na-nic, pandémie

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.