La Cour suprême refuse d’entendre l’affaire France.com – Domain Name Wire


  • FrançaisFrançais



  • Nouveau coup dur pour l’ancien patron de France.com.

    La Cour suprême des États-Unis a refusé une assignation de certiorari pour un litige impliquant France.com. Jean-Noël Frydman a demandé au tribunal d’examiner son cas après avoir épuisé toutes les voies de recours aux États-Unis.

    Frydman a enregistré France.com en 1994 et a utilisé le domaine pendant de nombreuses années pour promouvoir les voyages en France.

    En 2014, la société France.com, Inc. de Frydman a déposé une plainte à Paris contre une société néerlandaise alléguant une contrefaçon de marque de France.com. La République française et son agence de tourisme, Atout France, sont intervenues en la matière.

    Le gouvernement français a convaincu les tribunaux successifs que le gouvernement – et non quelqu’un aux États-Unis – devrait posséder France.com. Le gouvernement a affirmé le droit exclusif d’utiliser le terme « France » à des fins commerciales, affirmant qu’en vertu de la loi française, le nom « France » ne peut pas être approprié ou utilisé commercialement par une entreprise privée car cela viole le droit exclusif de la République française à son nom et enfreint sur sa souveraineté.

    En 2018, le gouvernement français a présenté une copie de la décision de la Cour d’appel de Paris concernant France.com à Web.com, et Web.com lui a transféré le domaine.

    Frydman a poursuivi devant un tribunal américain en 2018. Le gouvernement français a convaincu la Cour d’appel du quatrième circuit que le gouvernement français bénéficiait d’une immunité souveraine en vertu de la loi sur les immunités souveraines étrangères. Frydman a demandé à la cour d’appel en banc réaudition mais a été rejeté.

    Il a alors déposé un bref de certiorari. La Cour suprême l’a rejeté dans son ordre du jour aujourd’hui.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.