Domain Incite – Nouvelles, analyse et opinion de l’industrie des noms de domaine Les propriétaires de marques pourraient devoir payer à nouveau pour les blocs Uniregistry |

  • FrançaisFrançais



  • Les entreprises qui ont acheté des blocs de marques défensifs à l’UNR, l’ancien Uniregistry, risquent de perdre cette protection lorsque le registre vendra son portefeuille de gTLD le mois prochain.

    Bien que l’UNR n’ait pas fait de commentaire, les bureaux d’enregistrement qui se concentrent sur les services de protection de la marque avertissent leurs clients que le ou les acheteurs des gTLD de l’UNR n’auront aucune obligation d’honorer les blocs UniEPS et UniEPS + actuels, qui pourraient avoir jusqu’à neuf à 10 ans. sur l’horloge.

    Com Laude a déclaré à ses clients propriétaires de marques:

    Les renouvellements automatiques après le 15 mars seront honorés gratuitement tant que l’UNR gère les blocs dans son système, mais les nouveaux propriétaires des TLD auront la discrétion d’annuler ces renouvellements gratuits immédiatement une fois qu’ils en auront pris le contrôle.

    L’UNR encouragera tout nouveau propriétaire à continuer les services de blocage. Cependant, à titre d’alternative, l’UNR recommandera au nouveau propriétaire que les domaines bloqués soient convertis en domaines interdits / réservés dans le nouveau système de registre et dont la publication est prévue à la date d’expiration du blocage.

    Le SCC a fourni à ses clients des informations pratiquement identiques.

    L’UNR a révélé plus tôt cette année qu’il prévoyait de se retirer de l’activité de registre des nouveaux gTLD, en vendant ses 23 contrats gTLD lors d’une vente aux enchères sans réserve prévue le 28 avril. Les enchères de départ totalisent 17 millions de dollars.

    Parmi les acheteurs probables, citons Donuts, qui propose déjà un service équivalent, DPML. On pourrait supposer qu’il serait assez trivial que les blocs des clients UniEPS soient transférés.

    Cependant, un acheteur moins scrupuleux pourrait plutôt décider d’annuler les blocages et de facturer aux clients le blocage ou l’enregistrement de leurs marques.

    Les services tels que UniEPS et DPML n’enregistrent pas de noms de domaine. Au lieu de cela, ils les réservent afin qu’ils ne résolvent pas et ne puissent pas être facilement enregistrés, souvent avec des fautes de frappe et des homographes courants, pour une utilisation au niveau du registre.

    Les services signifient des remises substantielles pour les propriétaires de marques par rapport au coût des enregistrements défensifs, mais peuvent encore s’élever à plusieurs milliers de dollars sur la durée de vie du bloc.

    Tagged: vente aux enchères, blocage, beignets, dpml, nouveaux gTLD, marques déposées, unieps, uniregistry, un

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.