Délégué à la protection des données (DPO): Un guide pour favoriser la culture de la sécurité des données dans les organisations – Centre de données| Cloud Computing | Centre de données

  • FrançaisFrançais



  • Le besoin de DPO prend de l’ampleur avec la montée en flèche des violations de données dans le monde. Selon l’Association internationale des professionnels de la protection de la vie privée (IAPP), environ un demi-million d’organisations ont enregistré des délégués à la protection des données à travers l’Europe en 2019. Les entreprises éprouvent la nécessité de sécuriser leurs données d’entreprise, de réorganiser les approches de sécurité et de s’aligner sur les différentes lois régissant la protection des données. la collecte, l’utilisation et la divulgation des données personnelles. Le délégué à la protection des données (DPO) est un expert chargé de garantir le respect des lois sur la protection des données, telles que le RGPD et le PDPA, et de nourrir la tradition de protection des données au sein d’une organisation. Le DPO travaille avec d’autres unités fonctionnelles absorbées dans le traitement des données personnelles car il aide à atteindre une visibilité détaillée sur le segment réglementaire et de données d’une organisation. Explorez plus en détail les responsabilités, les défis et d’autres aspects importants d’un DPD. Quelles fonctions remplit un DPO? Un DPO exécute une myriade de tâches pour s’assurer que l’organisation remplit toutes les exigences de protection des données critiques pour l’entreprise. Voici quelques fonctions principales d’un DPD qui vous aideront à comprendre l’importance de son rôle: Concevoir et mettre en œuvre des politiques et des processus de gestion des données personnelles afin de garantir la conformité avec les lois sur la protection des données telles que le RGPD et le PDPA. Guider les organisations et leurs employés sur les obligations de protection des données. Examiner les stratégies internes de sécurité des données des organisations, qui peuvent inclure (mais sans s’y limiter) l’attribution des responsabilités, les audits Internet, la formation des personnes impliquées dans le traitement des informations personnelles, etc. Problèmes de traitement (soulevés par les personnes concernées, les autorités publiques ou le contrôle compétent autorités) liées à la protection des données, à la violation de données, aux demandes d’accès des personnes concernées (DSAR), etc. Évaluation régulière des activités de traitement des données pour contrôler le respect des lois sur la protection des données. Signalement aux autorités concernées en cas de risques de sécurité pouvant survenir concernant des informations personnelles sensibles. Qui a besoin de nommer un DPD? Une organisation est tenue d’embaucher un DPD si: Il s’agit d’une institution ou d’un organe public (à l’exception des tribunaux). Ses activités principales nécessitent un suivi à grande échelle, régulier et systématique des personnes concernées (telles que les employés et les clients). Ses activités principales comprennent le traitement des informations personnelles sensibles qui peuvent inclure (mais sans s’y limiter) des informations sur la santé, des casiers judiciaires, etc. Outre les facteurs mentionnés ci-dessus, une organisation peut engager volontairement un DPD dans le cadre de bonnes pratiques. De plus, le DPD n’a pas besoin d’être embauché en interne. Les organisations peuvent également externaliser le rôle d’un DPD pour répondre aux exigences de conformité des lois sur la protection des données. À quels défis un DPD est-il confronté? Tout en répondant aux exigences d’une organisation pour se conformer aux lois sur la protection des données et créer un environnement sûr pour le traitement des données, un DPD doit relever plusieurs défis, notamment (mais sans s’y limiter): Coopération avec d’autres unités organisationnelles Trouver le bon talent pour se préparer l’équipe de protection de la vie privée Budget insuffisant de la protection de la vie privée des organisations Manque de soutien de la part des principaux acteurs des organisations Conflit d’intérêts entre les responsabilités de DPO et d’autres tâches Indisponibilité des outils de DPO Pourquoi nous choisir? Vaste expérience de travail dans différents secteurs Approche de la protection des données axée sur les résultats et centrée sur le client Pool de professionnels ayant une vaste expérience en matière de sécurité et de confidentialité des données L’article a été initialement publié sur Tata Advanced Systems.

    Le poste de délégué à la protection des données (DPO): A Guide to Foster Data Security Culture in Organizations est apparu en premier sur NASSCOM Community | The Official Community of Indian IT Industry.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.