Les vaccins comme une pierre essentielle du gouvernement mondial

Accueil Forums Ecriture automatique Les vaccins comme une pierre essentielle du gouvernement mondial

  • Ce sujet est vide.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #16654 Répondre
    Bartolomé
    Invité

    Les vaccins sont dotés de micro-puces pour contrôler l’humanité. Ceux qui pensent ça, ne sont pas encore sortis des années 90. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus simple. Le vaccin contre le covid est une flèche du Sagittaire imparable, mais le mouvement a commencé il y a 10 ans et il s’est renforcé depuis 5 ans.

    Depuis 10 ans, les quatres principaux fabricants de vaccin, Merck, Sanofi, GSK et Pfizer renouvellent tous les vaccins existants. Contre la rougeole, la méningite, la polio, même les nouveaux vaccins contre le HPV et celui de la grippe. Leur prétention est qu’une immunité de 86 %, sur l’ancien vaccin, est désormais de 90 % et que cela justifie le renouvellement. Sur le plan statistique, 4 % d’immunité en plus ne vaut rien.

    Cela n’apporte rien en terme de protection. Par ailleurs, le cout pour remplacer les vaccins existants se chiffre à plusieurs dizaines de milliards. Mais dans ces nouveaux vaccins, on a une petite chose qui a été ajoutée, une molécule appelée MR7 qui a été reconditionnée pour servir de colorant génétique. Cette molécule est totalement inoffensive. Mais elle reste fixée en permanence sur l’ADN d’une personne en générant une identité unique.

    Ensuite, quand on vous fait ce nouveau vaccin, on vous forcera toujours à remplir une fiche signalétique d’information. C’est obligatoire dans tous les pays. Dans les pays riches, cette fiche est enterrée dans d’autres formalités administratives pour qu’on ne s’en aperçoive pas. Cette fiche est exigé par les quatres fabricants de vaccin ci-dessus. Car depuis 10 ans, ces fabricants ont reçu des investissements totalisant 42 milliards de dollars de banques d’investissement comme la Citi, Goldman Sachs ou JP Morgan.

    Une fois que vous remplissez cette fiche signalétique, les informations sont saisies dans une base de donnée mondiale et centralisée, appelée Apollon 76. Une base de donnée confidentielle, partagée par les centres médicaux dans le monde entier. Le résultat est le suivant. Si vous vous faites vacciner aujourd’hui en 2020 dans la ville pourrie de Lille.

    Et que dans 10 ans, vous êtes à Tombouctou et qu’on vous fait une prise de sang pour une raison quelconque, cette molécule apparaitra dans les analyses. Cette molécule avec cette signature unique, permettra au médecin de Tombouctou de savoir  que vous avez eu un vaccin il y a 10 ans dans la ville de Lille et il connaitra toutes vos informations personnelles. C’est ça le véritable enjeu.

    Depuis très longtemps, les grandes banques mondiales veulent mettre la main sur des milliards de personnes “non bancarisées”. L’Afrique, c’est seulement 10 % de bancarisés, l’Asie, c’est moins de 5 % et en Amérique Latine, c’est 25 %. Les grandes banques, en mettant la main sur les informations vaccinales, veulent pouvoir toucher ces personnes où qu’elles soient dans le monde.

    Les moyens classiques ne marchent pas, car ces personnes n’ont souvent pas d’identité ou qu’elles ne sont pas présentes dans le système. Le vaccin avec cette molécule est un excellent moyen pour les enchainer. Et ensuite, on peut lâcher le train de la consommation avec les crédits, les dettes et toute la spirale habituelle qui a enchainé les pays occidentaux. On s’en fout que ces personnes soient pauvres ou non, l’essentiel est qu’elles soient “dans le système”.

    Du moment qu’on sait qui ils sont et où ils sont, alors on peut tout leur imposer. Cette fiche signalétique va s’enrichir progressivement avec le métier, les finances, les orientations sexuelles, la religion et évidemment l’orientation politique de la personne.

    Bartolomé, ancien cadre chez Merck et vaccinologue de formation.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Les vaccins comme une pierre essentielle du gouvernement mondial
Vos informations: