Accueil Forums Qu’est-ce que tu pense de ? Les gilets jaunes du fond de tiroir

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #14994 Reply
    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Le mouvement des gilets jaunes a baissé en intensité et en revendications. On se réunit le samedi comme pour un pique-nique hebdomadaire. Même si les gilets jaunes ont refusé la partocratie, la France n’est pas mûre pour des mouvements totalement apolitiques.

    De ce fait, les gilets jaunes ont été récupéré à la fois par la gauche, les écolos et une partie de l’extrême-droite. La gauche, infectée par son communautarisme, n’a pas vu les vrais problèmes des gilets jaunes. Un mec qui peine à se nourrir, se fout complètement du vote des LBGT aux européennes.

    L’extrême-droite a utilisé l’immigration, le racisme et l’aspect identitaire. Certains ont été sans doute attiré, vu la propension massive des gilets jaunes à voter pour le RN aux européennes. Les écolos, étant parasites par nature, ont de décider de se coller aux gilets jaunes comme des poissons-pilotes. Ca a explosé rapidement.

    La droite a été la grande perdante. Car elle a dédaigné les gilets jaunes, comme son électorat est plutôt bourgeois et riche, elle a préféré le parti de l’ordre, ce qui a favorisé Macron qui, on peut dire ce qu’on veut, a géré cette crise avec la matraque nécessaire, plaisant ainsi à des droitards assez conservateurs.  Cette droite scrogneuneu (une droite qui privilégie l’immigration et des exonérations fiscales pour les riches et un mépris des pauvres à l’anglo-saxonne) s’est fait littéralement défoncer.

    La démission de Pécresse est un signe qui ne trompe pas. Et dans ce merdier politique avec En Marche et Macron qui deviennent de véritables éponges qui aspirent toutes les tendances politiques, les gilets jaunes ont été lessivé de part et d’autre. J’ai déjà parlé du manque abyssal de leur culture politique, pour une vraie critique du système.

    De plus, un communautarisme ambiant a rapidement fissuré les gilets. Quand vous voyez un mec qui se fait insulter parce qu’il a mangé un hamburger chez McDo, cela vous donne une idée de l’intelligence qui illumine leurs visages affamés par la précarité. Les leaders des GJ ont été détruits ou emprisonnés.

    Le reste s’infecte dans des querelles intestines et il ne reste que le fond de tiroir des gilets jaunes. Des personnes, qui ont pris le mouvement en cours de route et qui s’en foutent des revendications de base. Ce sont des personnes marginalisées à l’extrême, principalement des gens qui pensent que tout revient au sionisme et au franc-maçonnisme.

    Et ensuite, vous avez des organisations, totalement corrompus par le pouvoir, comme Conspiracy Watch, qui peuvent concentrer toute leur attaque sur ce fond de tiroir des gilets jaunes, en les traitant de complotistes et d’anti-sémites. Comme c’est factuellement vrai puisqu’on parle des restes les plus bêtes, alors on peut ensuite généraliser l’empoisonnement du puit à tout le mouvement.

    C’est une bonne tactique, car si dans le futur, ce mouvement réapparait dans une nouvelle forme, alors on pourra utiliser ces accusations pour les diaboliser d’office. Comme ce que subit Etienne Chouard. C’est à dire qu’en France, si tu ne montre pas ton asservissement absolu au sionisme, alors t’es un néo-nazi doublé d’un anti-sémite absolu. Ce qui est délicieux est que le sujet du sionisme est aussi important que la première crème de beauté de Schiappa, mais les médias l’utilisent à outrance.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Les gilets jaunes du fond de tiroir
Vos informations: