Accueil Forums Qu’est-ce que tu pense de ? Juan Branco, critique à éclater de rire du système avec son Crépuscule

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #15027 Reply
    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Il y a quelques semaines, tout le monde s’est passionné pour Juan Branco et livre qu’il a sorti, Crépuscule.  Notons qu’il a été fortement relayé par Thinker View dont j’en pense tout le mal. Et quand on lit les médias et les pseudo-critiques du système sur Youtube qui considèrent Juan Branco comme un espèce d’héro, un Julian Assange français. Mais en fait, ces crétins n’ont jamais lu son livre ou qu’ils sont complètement débile, mais sur le plan génétique.

    J’ai lu le livre, la version PDF, je ne vais pas non plus donner des sous à cet escroc. Et en lisant cet escroquerie, j’ai éclaté de rire : C’est ça votre critique du système ? C’est ça qui va faire tomber Macron ? Ce livre est un ramassis de gloubi-boulga sans queue, ni tête. Et Dieu que c’est mal écrit ! Je suis rédacteur web et j’ai écris des milliers de textes, mais franchement, ce gars là ne devrait vraiment pas écrire.

    Et la grande révélation de Juan Branco est que Macron connaissait certains patrons de presse comme Xavier Niels alors qu’il a dit le contraire ! C’est tout. Et ça bourre, ça bourre autour de cette idée du petit paris. Mais on s’en fiche. C’est normal que des personnes du même milieu restent ensemble. C’est même anthropologique.

    Non, en fait, Juan Branco est un petit peigne-cul qui n’a pas eu la place qu’il convoitait alors qu’il était dans ces cercles et qu’il se venge, comme un petit gamin mesquin, sur tout ceux qui lui sont supérieurs sur le plan social. L’histoire de Gabriel qu’il raconte dans Crépuscule montre bien une espèce de jalousie gaminienne qui nous fait bien rire.

    Mais ce que je trouve triste dans l’histoire est que tout le monde a gobé le truc. Les gilets jaunes, certains intellectuels, tout le monde a pris sa défense, alors que le livre est creux comme la tête de Juan Branco. Il n’y a rien de concret, d’exploitable devant la justice. Juste des ouies dire et des paraphrases du livre sur Mimi Marchand qui est bien plus intéressant, car il vient d’enquêteurs dignes de ce nom.

    Cela montre que la plèbe se laisse facilement avoir par des héros de pacotille comme Juan Branco et ses sbires comme Thinker View qui utilisent les mêmes techniques journalistiques que ceux qu’ils dénoncent pour faire mousser de la merde et faire du copinage. La jeune génération est aussi pourrie que l’ancienne, car les mêmes arbres donnent, etc.

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Juan Branco, critique à éclater de rire du système avec son Crépuscule
Vos informations: