Accueil Forums Qu’est-ce que tu pense de ? 4 raisons pour lesquelles la collapsologie est une secte

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #15008 Répondre
    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    La collapsologie est une secte pour les 4 raisons citées ci-dessous :

    Aucune validité scientifique par les pairs

    La collapsologie a été crée par Pablo Servine dont le livre est une interprétation très malhonnête de données existantes. Comme il a une vision névrosée, alors la conclusion est forcément névrosée. Par ailleurs, la collapsologie n’a aucune prise sur le monde anglo-saxon, qui domine la sphère scientifique. Il n’y a aucun papier digne de ce nom sur la collapsologie.

    Un sous-domaine perverti de l’histoire et de l’archéologie

    Les seuls domaines où les chercheurs ont utilisé le mot collapse et collapsologie est l’histoire et l’archéologie. C’était un sous-domaine qui permet de comprendre l’apparition et la disparition des civilisations antiques. Bien sûr, on peut faire un peu de la prospection, mais aujourd’hui, si vous n’êtes collapsologue, vous êtes un négationniste du climat.

    La collapsologie, érigée au champ de discipline scientifique, est une secte à bien des égards.

    L’être humain s’est toujours adapté aux pires saloperies. On pense que les Mayas ont disparus, il y en a 6 millions qui vivent encore sur Terre. Les romains, ils sont encore là, les égyptiens ? Les perses ? Même les populations indigènes, prétendument exterminés par Christophe Colomb, se portent comme un charme aux Caraibes via leurs descendants. L’être est une race tellement résiliente qu’elle est impossible à tuer.

    La collapsologie, une version suicidaire de l’écologisme

    L’écologisme désigne tout ce que vous entendez sur les médias sur l’écologie. L’écologie est une discipline scientifique qui été pervertie et infectée par les néo-malthusianisme, pour alimenter leurs délires sectaires et leur rêves de contrôle forcée de la population. Dans toutes les initiatives pour sauver la planète, on remarque, ironiquement, qu’eux, ils sont toujours exclus. De la même manière qu’un cancer prolifère à partir de cellules endommagées, la collapsologie a proliféré sur une discipline scientifique, l’écologie, qui est devenue progressivement une pseudoscience.

    Aucune reproductibilité possible

    La plupart des chercheurs sérieux rejettent la totalité des hypothèses de la collapsologie. Même des gens, qui considèrent que le changement climatique pose un risque existentiel, estiment que la collapsologie nous amène vers des désastres. Un monde apathique peuplé par des gens abattus dont on martèle le crâne avec des délires apocalyptiques pour les rendre plus malléables à des dérives sectaires encore plus dévastatrices.

    Comme la peur fait vendre, la raison a été jeté par la fenêtre. On peut dire que 4 milliards de personnes vont mourir dans les 10 ans, que la terre deviendra une fournaise, car on sait très bien que personne ne va fouiller dans les rapports de milliers de page du GIEC qui, certes, prédit des catastrophes locales, mais clairement pas une extinction de masse. Une nouvelle extinction de masse qui est plus un mythe plus qu’autre chose.

    En France, la situation est catastrophique où la collapsologie a une emprise démésurée sur les esprits. La faute à des médias, totalement incompétents et vendeurs d’une peur sans nom, afin de toucher leur chèque. La faute à des politiciens qui n’ont jamais voulu combattre sérieusement les dérives sectaires.

    Une partie des scientifiques refusent de combattre dans l’arène publique même si on peut les comprendre. Ils sont rapidement lynchés s’ils osent remettre en cause la doxa de la collapsologie et qu’il faut arrêter de faire des enfants et tuer les vieux.

    La collapsologie, l’écologisme et le catastrophisme sont les sectes actuellement les plus dangereuses en Europe. Et il n’y a que deux issues, soit les gens se rendent compte de la stupidité de ces sectes et que ces dernière explosent en plein vol. Soit, les gens vont être tellement infecté par des pensées toxiques et mortifères qu’on va avoir des suicides collectifs en masse. Et quand cela arrivera, n’oubliez pas que les coupables sont les promoteurs de ces théories génocidaires.

     

    #15245 Répondre
    olivier
    Invité

    Pablo servigne, pas servine.

    Le rapport Meadow est bien anglophone. Le mot collapsologuie est bien français par compte. Au Etats Unis, il y a le courant survivalite qui est bien implanté. Ce sont des effondristes.

    La collapsologie n est pas une science officielle et c est entièrement assumé par les collapsologue. C est un meta domaine qui essai de regrouper plusieurs science: histoire, météorologie, biologie, géologie, les sciences humaines …

    Il ne prévoit aucunement la fin de l homme.

    Vous parlez de réchauffement climatique, mais ce n’ est qu un détail. Appauvrissement des sols, perte de la biodiversité, épuisement des ressources.

    La collapsologie n est pas une secte. Mais certains groupe locaux peuvent avoir effectivement avoir un comportement sectaire, ce n’ est pas LA collapsologie. La collapsologie est le étude de l effondrement en cours. Une trajectoire a +7C sera invivable. L effondrement de la biodiversité est déjà en cours ( cela ne peux ni être réfuté ni être reproduit (sic) ), les stocks de ressource ne sont pas inépuisable ( perso c est le phosphore qui m inquiète le plus ).

    Je vous invite a plus vous renseigner avant de crier au loup: rapport Meadow, jancovici …

    Simon tuer les vieux, non… Tuer les riches semble être une meilleur idée ( et j en fait parti ) il y a un très bon article dans Yggdrasil Num 3 à ce sujet. Ce n’ est pas si simple.

     

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : 4 raisons pour lesquelles la collapsologie est une secte
Vos informations: