La chaise FDIC ne voit pas la nécessité d’un soulagement SLR

  • FrançaisFrançais



  • Rapport Politico

    Le ratio d’endettement supplémentaire a été mis en évidence dans la chute des obligations aujourd’hui et il était question de se prolonger avant Powell. Il peut être en partie responsable (avec les ventes japonaises) du désordre sur le marché des pensions.

    L’exemption prend fin le 31 mars. C’était une rupture réglementaire qui a aidé les grandes banques et si elle expire, les banques devront détenir plus de capital contre les bons du Trésor, ainsi que les dépôts qu’elles conservent à la Fed.

    L’effet d’entraînement signifie qu’ils pourraient simplement vendre des obligations pour se conformer. C’est peut-être ce qui s’est passé ces dernières semaines. Ou si les banques sont prises au dépourvu, la vente pourrait intervenir en fin de mois.

    Cela est sorti il ​​y a 3 heures et pourrait avoir été responsable de la hausse des rendements pré-NFP.

    En savoir plus sur SLR chez Reuters. Ce sera un élément clé de la décision du FOMC du 17 mars.

    Investissez en vous. Consultez notre centre de formation sur le forex.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.