Le petit chaperon rouge revisité


  • FrançaisFrançais


  • Il était une fois, dans un petit village pas très loin d’ici, une jeune fille du nom de petit chaperon rouge. Petit chaperon rouge était très belle et très intelligente, mais elle avait un défaut : elle adorait passer du temps sur les réseaux sociaux, Tik Tok et Youtube. Elle aimait tellement ça qu’elle en oubliait souvent de faire ses devoirs et de s’occuper de ses tâches quotidiennes.

    Un jour, sa mère lui demanda d’aller porter une galette et un pot de beurre à sa grand-mère qui habitait de l’autre côté de la forêt. Petit chaperon rouge accepta, mais elle était tellement absorbée par ses écrans qu’elle oublia de mettre son masque et de respecter les gestes barrières.

    En chemin, elle croisa le grand méchant loup, qui lui demanda où elle allait. Petit chaperon rouge, qui n’était pas très attentive, lui répondit sans réfléchir : “Je vais chez ma grand-mère pour lui apporter une galette et du beurre.”

    Le loup, qui avait très faim, décida de suivre petit chaperon rouge et de se déguiser en grand-mère pour la manger. Quand petit chaperon rouge arriva chez sa grand-mère, elle ne se rendit compte de rien et commença à discuter avec le loup déguisé en grand-mère. Pendant ce temps, la vraie grand-mère était en train de regarder une chaîne de stream sur Twitch, où elle suivait ses streamers préférés.

    Finalement, le petit chaperon rouge comprit que quelque chose n’allait pas quand le loup déguisé en grand-mère lui proposa de se mettre au lit avec lui. Elle s’enfuit alors en courant et appela la police sur son téléphone portable. Quand les agents arrivèrent, ils arrêtèrent le loup et sauvèrent petit chaperon rouge.

    Petit chaperon rouge apprit de cette mésaventure à ne plus être distraite par ses écrans et à toujours respecter les règles de sécurité.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code