Le nouveau pari du président épris de crypto du Salvador : la citoyenneté pour les investisseurs étrangers


  • FrançaisFrançais


  • Topline

    Le président salvadorien Nayib Bukele a déclaré dimanche tweeter il prévoit d’introduire une série de réformes, notamment en offrant la citoyenneté aux investisseurs étrangers, une autre étape du plan du leader populiste visant à renforcer l’économie du pays en attirant des capitaux non traditionnels au milieu des critiques, ses initiatives déstabiliseront El Salvador.

    Faits marquants

    Bukélé tweeté tôt dimanche, il a envoyé 52 réformes juridiques au congrès d’El Salvador, notamment en offrant “la citoyenneté en échange d’investissements”, affirmant que son plan “créera un havre de liberté”.

    Bukele, dont l’adoption du bitcoin a fait de lui une star des médias sociaux mais controversée à l’échelle internationale, a reçu plus de 42 000 likes sur son tweet.

    El Salvador deviendrait l’un des premiers pays à offrir la citoyenneté aux investisseurs étrangers, rejoignant la Turquie, Malte et plusieurs autres pays, principalement dans les Caraïbes, selon au cabinet de conseil en citoyenneté britannique Henley & Partners, qui fixe l’investissement minimum pour obtenir un passeport dans ces pays à des centaines de milliers de dollars américains.

    Contexte de la clé

    Le tweet de dimanche de Bukele n’est pas sa première promesse d’offrir la citoyenneté aux investisseurs étrangers, comme il l’a dit l’année dernière El Salvador envisage d’offrir citoyenneté accélérée aux investisseurs qui investissent dans le fonds bitcoin proposé par le pays. En septembre, El Salvador devenu le premier pays à reconnaître le bitcoin comme monnaie légalement reconnue lorsque Bukele a annoncé qu’il rejoindrait le dollar américain en tant que seule monnaie légale du pays. Cette décision a provoqué l’ire du Fonds monétaire international, dont le conseil d’administration exhorté Bukele a annulé sa décision le mois dernier, affirmant que le statut juridique du bitcoin entraîne une instabilité financière. La commission des relations étrangères du Sénat américain a présenté la semaine dernière une législation appelant le département d’État américain à enquêter sur la reconnaissance légale du bitcoin au Salvador. Le sénateur Bill Cassidy (R-La.) a déclaré la semaine dernière que l’adoption du bitcoin “ouvre la porte aux cartels de blanchiment d’argent et sape les intérêts américains”, incitant Bukele à dire aux États-Unis qu’il n’a “aucune compétence” pour gouverner El Salvador dans un tweeter.

    Grand nombre

    1 801. C’est le nombre de bitcoins qu’El Salvador possède, Bloomberg signalé le mois dernier après que Bukele a annoncé qu’il avait acheté pour 15 millions de dollars de bitcoins avec des fonds publics. Le total des avoirs en bitcoins d’El Salvador s’élève à 69 millions de dollars.

    Lectures complémentaires

    “Nous venons d’acheter la trempette”: le président salvadorien se vante d’avoir doublé le prix du bitcoin alors que le prix baisse (Forbes)

    El Salvador achète pour 15 millions de dollars de bitcoin “vraiment pas cher”, le président Crows, alors que la vente continue (Forbes)

    Bukele proposera d’accorder la nationalité salvadorienne aux investisseurs étrangers (Reuters)

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.