La commissaire Kristin Johnson parrainera le comité consultatif sur les risques de marché de la CFTC


  • FrançaisFrançais



  • Kristin N. Johnson, commissaire de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis, a été nommée marraine du comité consultatif sur les risques de marché (MRAC) de l’agence. Elle a remplacé le président du CFTC, Rostin Behnam, dans ce rôle.

    Johnson a été nommé commissaire de la CFTC par le président américain Joe Biden en septembre 2021, parallèlement aux nominations de la commissaire Christy Goldsmith Romero et du président par intérim Behnam en tant que président permanent. Johnson a prêté serment le 30 mars. Elle déplacé dans le poste après avoir passé plus d’une décennie en tant que professeur de droit. Johnson est l’auteur d’articles universitaires dans lesquels elle a préconisé pour des contrôles plus stricts sur la crypto-monnaie. Johnson a déclaré dans un communiqué :

    “Ayant passé ma carrière dans la surveillance de la gestion des risques, j’apprécie le rôle important et essentiel du MRAC en conseillant la Commission sur la gestion des risques sur nos marchés, y compris les structures de marché décentralisées émergentes sur les marchés des actifs numériques ou des crypto-monnaies qui peuvent ne pas dépendre de l’intermédiation.”

    Des parrainages ont été répartis entre les cinq commissaires de la CFTC mardi pour cinq des six comités de la CFTC, à l’exception du comité consultatif mixte CFTC-SEC. Le MRAC est composé de 36 leaders de l’industrie des produits dérivés et d’autres marchés financiers ainsi que d’universitaires et de régulateurs. Il comprend des membres des banques fédérales de réserve de New York et de Chicago, le directeur général de HSBC Chris Dickens, la directrice générale de Goldman Sachs Amy Hong, la directrice générale de BlackRock Eileen Kiely et des membres de la Futures Industry Association.

    Johnson prononcera le discours d’ouverture « explorant un cadre réglementaire approprié pour [..] le marché en plein essor des actifs numériques décentralisés » à l’International Derivatives Expo de la FIA à Londres le 8 juin.