Ethereum : Comprendre les différents Layer 2


  • FrançaisFrançais

  • Vous êtes perdu face à des termes comme Loopring, Polygon ou Arbitrum ? Alors bienvenue dans le monde des Layer 2 d’Ethereum et ne vous inquiétez pas, on vous explique tout ça sans que vous ayez une migraine.


    Vous êtes perdu face à des termes comme Loopring, Polygon ou Arbitrum ? Alors bienvenue dans le monde des Layer 2 d'Ethereum et ne vous inquiétez pas, on vous explique tout ça sans que vous ayez une migraine.

    De tous les projets qui ont émergé des cryptomonnaies, Ethereum est celui qui a le plus de potentiel. Si le Bitcoin se concentrait sur la monnaie et les paiements, Ethereum propose des contrats intelligents et des applications décentralisées. Mais malgré son potentiel, Ethereum est limité en termes de vitesse et d’extensibilité. Pour comprendre la puissance du Layer 2 et de ses variantes, il est nécessaire de faire un petit historique sur le Layer 1 et les origines d’Ethereum.

    Au début, fut le Layer 1 d’Ethereum

    Le Layer 1 est la Blockchain de base d’Ethereum. Elle est extrêmement sécurisée et elle est composée de :

    • Un réseau d’opérateurs de node
    • Un réseau de producteurs de blocs
    • La blockchain proprement dite
    • Le mécanisme de consensus (celui qui valide les transactions)

    Le Bitcoin se base aussi sur une Blockchain de type Layer 1. Mais pourquoi a-t-on besoin d’un Layer 2 ? Le problème est que la Blockchain doit répondre à 3 défis qui est qu’elle doit être décentralisée, sécurisée et extensible. Le Layer 1 ne peut pas résoudre ce trilemne.

    Si vous voulez de la sécurité et de la décentralisation, alors vous n’aurez pas l’extensibilité. Le Layer 2 vient donc résoudre ce problème épineux de l’extensibilité. Pour gérer les myriades de transaction sur notre économie actuelle et faire en sorte que les cryptos soient de vraies alternatives, alors il ne faut pas être équivalent à des réseaux comme Mastercard ou Visa, il faut être supérieur.

    Le principe du Layer 2

    Le Layer 2 est un terme de différents blockchains qui étend Ethereum. Chaque entreprise possède sa vision de cette seconde blockchain avec des versions optimistes ou de confiance zéro. Ethereum n’a pas de Layer 2 officiel, le projet laisse aux différents acteurs et au marché le soin de décider qui va gagner sur le long terme.

    Le fonctionnement d’un Layer 2 est que les transactions sont validés et sécurisées en utilisant le Layer 1 tandis que le Layer 2 va s’occuper uniquement de l’extensibilité. Ainsi, on a une blockchain qui est très flexible tout en bénéficiant de la décentralisation et de la sécurité d’Ethereum.

    Les Rollups

    Au fil du temps, les Rollups sont devenus le Layer 2 le plus populaire. Le principe est d’empaqueter des centaines de transactions sur une seule transaction du Layer 1. Le terme vient de Roll Up comme si vous rouliez un rouleau de printemps pour avoir le maximum de farce. C’est très élégant, car cela permet de diviser les frais du gaz par 100 (les frais du gaz sont les commissions associées aux transactions Ethereum). Ces Rollups ont deux visions, optimistes ou ayant une confiance zéro.

    • Les Rollups optimistes – Ce sont des blockchains qui considèrent que toutes les transactions sont valides par défaut. Et on demande uniquement une validation lorsqu’on soupçonne qu’il y a un problème.
    • Les Rollups à confiance zéro (Zero Knowledge ou ZKRollup) – Toutes les transactions sont validés par un mécanisme de preuve. C’est de la confiance zéro dans le sens où vous n’avez pas besoin de faire confiance à la blockchain. La confiance est validé par le code.

    Maintenant que vous avez compris le Layer 2 et ses mécanismes, passons en revue les Layer 2 les plus populaires.

    Polygon (Matic)

    Polygon est l’un des Layer 2 les plus populaires. Il a été créé en 2017 et il lancé de nombreuses solutions pour les développeurs et il utilise plusieurs Sidechains (les blockchains secondaires) comme Plasma, ZKRollup et Optimiste. Cela signifie que quelle que soit votre vision du Layer 2 d’Ethereum, vous trouverez de quoi vous amuser avec Polygon.

    Ce dernier possède sa propre cryptomonnaie qui est Matic. Polygon est apprécié, car c’est un réseau rapide et les frais de gaz restent abordables. En revanche, certains le considèrent comme étant moins décentralisé, car il se base sur sa propre cryptomonnaie plutôt que sur l’Ether.

    LRC Loopring

    LRC Loopring est la première blockchain qui se base sur le ZKRollup. Elle est 100 % sécurisée, car elle se base sur le Layer 1 d’Ethereum, elle est très flexible et ses frais de gaz sont aussi minimaux. Comme on l’a mentionné précédemment, l’extensibilité est la clé du Layer 2 et un critère facile à comprendre est le nombre de transactions par secondes.

    Visa peut gérer 24 000 transactions par seconde tandis que Mastercard peut en gérer 5 000. A l’heure actuelle, Loopring peut gérer 2 200 transactions par seconde. Polygon est encore plus impressionnant, car il prétend manipuler 65 000 transactions par seconde. Sauf que LRC Loopring peut revendiquer une sécurité absolue. Et Loopring possède aussi sa propre cryptomonnaie appelée LRC.

    Arbitrum One

    La promesse d’Arbitrum est que vous puissiez développer sur l’Ethereum original sans subir les effets de congestion. Contrairement à Polygon ou Loopring, c’est une blockchain en Rollup optimiste. Cela signifie que toutes les transactions sont valides par défaut. Le résultat est des transactions extrêmement rapides à des couts avantageux.

    Arbitrum est encore récent puisque la version bêta a été lancée en 2021, mais le projet se targue d’avoir déjà pu attirer plus de 250 développeurs pour créer des applications. Comme Arbitrum veut rester aussi “Vanilla” que possible, elle n’a pas son propre jeton et donc, toutes les transactions sont faites avec Ethereum. C’est idéal pour ceux qui veulent profiter de la montée en puissance de l’Ether tout en exploitant l’extensibilité du Layer 2. Mais il faut du temps pour voir si le projet peut tenir tête à des ténors comme Polygon ou Loopring qui sont déjà bien implantés.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *