Alameda Ventures a cédé 4,5 millions d’actions de Voyager une semaine avant de suspendre les échanges


  • FrançaisFrançais



  • Alameda Research Ventures a cédé 4 500 000 actions à Voyager pour annulation le 22 juin, huit jours seulement avant que Voyager n’annonce qu’elle suspendrait les transactions, les dépôts et les retraits sur sa plateforme.

    De plus, Alameda a conclu un accord avec Voyager le ou vers le 17 juin pour acquérir 14 957 265 supplémentaires. Au 21 juin, Alameda détenait « 22 681 260 actions ordinaires de Voyager représentant environ 11,56 % des actions ordinaires et à droit de vote variable en circulation ». L’augmentation du nombre d’actions a fait d’Alameda un initié officiel au sens de l’article 1(1) du Loi sur les valeurs mobilières de l’Ontario.

    Le 22 juin, les conditions du prêt de 200 millions de dollars et 15 000 BTC d’Alameda à Voyager ont été confirmées et rendues publiques via un communiqué officiel. communiqué de presse. La propriété de 11,56% des actions a également été réitérée dans le communiqué. Un rapport de changement important a également été déposé expliquant les conditions du prêt qui comprenait une clause limitant le prélèvement à 75 millions de dollars par mois.

    « Pas plus de 75 millions de dollars américains peuvent être prélevés sur une période de 30 jours glissants ; la dette d’entreprise de la société doit être limitée à environ 25 % des actifs des clients sur la plate-forme, moins 500 millions de dollars américains ; et des sources de financement supplémentaires doivent être obtenues dans les 12 mois.

    Le 23 juin, Voyager a publié un communiqué de presse et un rapport d’alerte précoce déclarant qu’Alameda devait céder 4,5 millions d’actions à Voyager. Les actions représentaient environ 2 % des actions « émises et en circulation » de Voyager. La remise d’actions a réduit la position totale d’Alameda à 9,49 % de Voyager et Alameda « a cessé d’être un initié déclarant de Voyager ».

    Une semaine plus tard, le 1er juillet, Voyager a publié un communiqué de presse indiquant qu’il suspendrait “malheureusement” toutes les activités sur sa plateforme, y compris les transactions, les dépôts et les retraits. En raison de la réduction des actions, Alameda peut désormais être libre de vendre ses 18,1 millions d’actions restantes sans le déclarer sur Sedar.

    Publié dans: Bourses, Investissements

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.