Fonative lance un vrai SMS de destinataire


  • FrançaisFrançais



  • Fonative a introduit Real Recipient SMS, un service qui permet de s’assurer que les messages texte parviennent à leurs destinataires.

    En travaillant avec la plate-forme certifiée par la norme de sécurité des données de l’industrie des cartes de paiement de Fonativ et les API RegReady, les applications et agents de centre de contact SMS de Real Recipient peuvent envoyer des informations confidentielles aux destinataires tout en tirant parti de la base de données des numéros réaffectés de la Federal Communications Commission des États-Unis pour valider les numéros de téléphone des destinataires. pour les SMS.

    La base de données des numéros réaffectés de la FCC a été mise en ligne le 1er novembre pour empêcher les consommateurs de recevoir des appels ou des SMS indésirables destinés à quelqu’un qui détenait auparavant leurs numéros de téléphone. Les centres d’appels et de contacts peuvent utiliser la base de données pour déterminer si un numéro de téléphone a pu être réattribué afin d’éviter d’envoyer des messages texte à des numéros qui ne devraient pas recevoir ces messages.

    Le SMS Real Recipient de Fonative reçoit des données de l’entreprise qui fournissent la dernière date d’une interaction authentique avec un client à un numéro de téléphone spécifique. Si le numéro de téléphone a été réattribué à une autre personne depuis cette date, le service SMS Real Recipient de Fonative bloquera l’envoi du SMS et enverra un code de réponse à l’expéditeur.

    « Real Recipient SMS est un moyen idéal pour empêcher que les informations personnelles ne tombent entre de mauvaises mains, et il aide également les consommateurs qui obtiennent de nouveaux numéros à recevoir des SMS indésirables destinés au propriétaire précédent », a déclaré Steve Smith, fondateur et PDG de Fonative, dans une déclaration. « Cela est d’une importance cruciale pour les prestataires de services du secteur de la santé qui sont liés par les réglementations HIPAA qui limitent le partage d’informations de santé protégées à quiconque sauf au patient, ainsi que pour les sociétés de services financiers, telles que les banques, les compagnies d’assurance et les agences de recouvrement, qui sont interdits de divulguer des informations personnelles à quiconque sauf au client. »

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.