Zurich Insurance annonce une forte augmentation de ses bénéfices alors que l’impact du COVID-19 s’atténue

  • FrançaisFrançais



  • Jeudi, Zurich Insurance Group s’est joint à d’autres grands assureurs européens pour signaler un fort rebond des bénéfices alors que l’impact de COVID-19 sur leurs activités s’est atténué.

    Des marchés porteurs et des ventes de polices plus élevées ont aidé les bénéfices des assureurs à repartir après une année 2020 difficile.

    Aux Pays-Bas, NN Group a annoncé un doublement de son bénéfice net au premier semestre, tandis qu’Aegon s’est remis d’une perte un an plus tôt pour afficher un bénéfice net de 849 millions d’euros au deuxième trimestre (996,13 millions de dollars).

    Les actions de Zurich ont gagné environ 3%, tandis qu’Aegon a augmenté de 6% et NN de 2,4%.

    Le bénéfice d’exploitation de Zurich a bondi de 60% à 2,7 milliards de dollars au premier semestre 2021, par rapport aux attentes d’un bénéfice d’exploitation d’environ 2,5 milliards de dollars au premier semestre, sur la base d’un consensus établi par l’entreprise.

    Le directeur général de Zurich, Mario Greco, avait déclaré à Reuters en juin que le cinquième assureur européen s’attendait à un “fort rebond” des bénéfices en 2021.

    “Nous avons obtenu des résultats exceptionnels au cours des six premiers mois de 2021 avec des bénéfices remontant aux niveaux de 2019, lorsque nous avons annoncé notre meilleur premier semestre en une décennie”, a déclaré Greco dans un communiqué.

    « Il s’agit d’une réalisation remarquable compte tenu des pertes élevées liées aux catastrophes naturelles au cours de la période et de la crise de santé publique en cours. »

    Le directeur financier du groupe, George Quinn, a déclaré que l’exposition de Zurich aux graves inondations allemandes du mois dernier était d’environ 150 à 200 millions de dollars, bien qu’il ait déclaré que le processus de réclamation en était encore à un stade précoce.

    Le bénéfice net attribuable aux actionnaires de Zurich a augmenté de 86 % pour atteindre 2,19 milliards de dollars grâce à l’augmentation du bénéfice d’exploitation et à des niveaux plus élevés de plus-values ​​réalisées.

    Son ratio Swiss Solvency Test (SST) de 206% a montré une forte capitalisation, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il restait sur la bonne voie pour atteindre les objectifs 2022.

    La société suisse a subi un bénéfice d’exploitation de 73 millions de dollars en raison de COVID-19, contre 686 millions de dollars au premier semestre 2020.

    La hausse des sinistres liés à la mortalité dans l’assurance-vie a compensé un impact net favorable en dommages, où la réduction de la fréquence des sinistres associée aux restrictions COVID-19 a plus que compensé les sinistres liés au COVID-19, a-t-il déclaré.

    Il a connu des augmentations significatives des taux d’activité commerciale dans toutes les régions, ces tendances devant se poursuivre tout au long du second semestre de l’année.

    (1 $ = 0,8523 euros) (1 $ = 0,7213 livre) (Reportage de Michael Shields, édité par Kirsti Knolle, John Revill, Kim Coghill et Jane Merriman)

    Les sujets
    Perte de profit COVID-19

    Intéressé par Covid 19?

    Recevez des alertes automatiques pour ce sujet.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.