Virus -Vaccination contre la grippe : c’est bientôt !

  • FrançaisFrançais



  • Crédits :
    © Yakobchuk Olena – stock.adobe.com

    La campagne 2021-2022 de vaccination contre la grippe saisonnière se déroula du 22 octobre au 22 novembre 2021 pour les personnes prioritaires, et du 23 novembre 2021 jusqu’au 31 janvier 2022 pour les autres publics.

    Qui est concerné ?

    La grippe touche chaque hiver entre 2 et 6 millions de personnes, elle est responsable de nombreuses hospitalisations et décès, en particulier chez les personnes fragiles. La vaccination contre la grippe est particulièrement importante cette saison pour protéger des personnes à risque de développer des formes graves de la grippe comme :

    • les personnes de 65 ans et plus ;
    • les personnes de moins de 65 ans atteintes de certaines maladies chroniques ;
    • les femmes enceintes ;
    • les personnes obèses dont l’IMC est supérieur ou égal à 40 ;
    • l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque (pour protéger les nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés) et des personnes immunodéprimées ;
    • les professionnels de santé et professionnels des établissements médico-sociaux au contact des patients à risque ;
    • les aides à domicile des particuliers employeurs vulnérables.

    Lorsque ces personnes contractent la grippe, des complications peuvent apparaître, telles que :

    • une infection pulmonaire bactérienne grave (ou pneumonie) ;
    • une aggravation d’une maladie chronique déjà existante (diabète, bronchopneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque…).

    La vaccination représente le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe.

    L’administration des 2 vaccins ne sera possible que si les personnes se présentent le jour du rendez-vous de vaccination contre le Covid-19 avec leur vaccin contre la grippe.

    Les vaccins disponibles pour la campagne 2021-2022 sont : Influvac Tetra, Efluelda et Vaxigrip Tetra (vaccins tétravalents)

    Qui peut bénéficier de la gratuité du vaccin ?

    Le vaccin antigrippal est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour les personnes à risques : les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes de moins de 65 ans souffrant de maladies chroniques, personnes obèses, entourage familial des nourrissons à risque de grippe grave et les aides à domicile des particuliers employeurs vulnérables

    Si vous êtes concerné, vous recevez de votre caisse une invitation et un bon de prise en charge afin de retirer gratuitement le vaccin chez le pharmacien sur présentation du bon de prise en charge, et vous faire vacciner par le professionnel de votre choix. Les personnes de moins de 18 ans doivent bénéficier d’une prescription médicale préalable à la vaccination.

    Si vous êtes éligible mais que vous n’avez pu être identifié et invité par l’Assurance maladie, parlez-en à votre médecin, à votre sage-femme ou à votre pharmacien, qui pourront vous délivrer un bon de prise en charge vous permettant d’obtenir gratuitement le vaccin.

    En revanche, le vaccin n’est pas pris en charge par l’Assurance-maladie pour les autres assurés.

    Les professionnels suivants : cardiologues, néphrologues, pneumologues, rhumatologues, endocrinologues, gériatres, orthophonistes, infirmiers, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes, pharmaciens titulaires d’officine, chirurgiens-dentistes, pédicures-podologues bénéficieront également d’une vaccination prise en charge à 100 % de l’Assurance maladie.

    Qui peut vous vacciner contre la grippe ?

    • les médecins ;
    • les infirmier(e)s ;
    • les sages-femmes (pour les femmes enceintes et l’entourage des nourrissons à risque) ;
    • les pharmaciens volontaires, pour les personnes majeures (depuis octobre 2019, tous les pharmaciens peuvent pratiquer la vaccination contre la grippe).

    Il faut aussi adopter les bons gestes

    Pour se protéger et protéger son entourage, il est essentiel que chacun mette en place, dès que les virus grippaux circulent, une série de gestes simples destinés à limiter la transmission des virus :

    • se laver les mains régulièrement, avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydroalcoolique ;
    • tousser ou éternuer dans son coude ;
    • utiliser un mouchoir en papier à usage unique, etc.
    • porter un masque ;
    • limiter les contacts avec des personnes fragiles ou malades.

    L’efficacité de chacune de ces mesures (vaccination et gestes barrières) est optimisée en les combinant. Ceci permet de constituer un bouclier sanitaire.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.