Repères -Ce qui change en avril 2021

  • FrançaisFrançais



  • Crédits :
    @ Dila

    Prestations familiales, versement de la prime à la naissance, Complémentaire santé solidaire (ex-CMU-C), rémunération des agents de catégorie C dans la fonction publique, tarifs du gaz, Rappel Conso, cookies : retrouvez une sélection des nouveautés prévues en avril 2021.

    Prestations familiales

    Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), allocations familiales, prime de déménagement, complément de libre choix du mode de garde (CMG), allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), allocation de rentrée scolaire (ARS)… Au 1er avril 2021, les prestations familiales sont revalorisées de 0,1 % comme le précise une instruction interministérielle du du 19 mars 2021.

    Prestations familiales : de nouveaux montants au 1er avril 2021

    Prime à la naissance

    La prime à la naissance sera versée au cours du mois d’avril 2021 pour les grossesses ayant débuté entre le 1er juin 2020 et le 30 septembre 2020. En application de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS), cette prime est désormais versée avant le dernier jour du mois suivant le 6e mois de la grossesse (elle était auparavant versée avant la fin du dernier jour du second mois suivant la naissance) pour les grossesses ayant débuté à compter du 1er octobre 2020.

    Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) : prime à la naissance

    Complémentaire santé solidaire (ex-CMU-C)

    Le nouveau plafond de ressources annuelles à ne pas dépasser pour bénéficier de la protection complémentaire de santé solidaire est fixé, à compter du 1er avril 2021, à 9 041 € pour une personne seule.

    Complémentaire santé solidaire à partir du 1er avril 2021

    Rappel Conso

    A partir du 1er avril 2021, le site Rappel Conso

    Cookies

    L’internaute doit être clairement informé des objectifs des cookies, ces traceurs utilisés par les sites internet pour stocker notamment les données de navigation et il doit être aussi facile pour lui de les refuser que de les accepter. À partir du 1er avril 2021, tous les sites web français devront être conformes aux nouvelles règles : dans le cas contraire, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) pourra contrôler les sites concernés et éventuellement prononcer des sanctions.

    Cookies : refuser doit être aussi facile que d’accepter

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.