QBE publie ses résultats financiers pour 2020

  • FrançaisFrançais



  • QBE Insurance Group a publié ses résultats financiers pour l’exercice clos le 31 décembre, et les chiffres de 2020 ne sont pas beaux pour l’assureur mondial basé à Sydney.

    Selon le rapport annuel de QBE, la société a enregistré une perte de souscription, une perte d’assurance et une perte nette après impôt sur le revenu. Au vu des résultats, les administrateurs de l’assureur ont choisi de ne pas déclarer de dividende final.

    Voici comment QBE s’est comporté au cours des deux dernières années:

    Métrique

    FY 2020

    FY 2019

    Bénéfice de souscription (perte)

    (869 millions de dollars)

    (2 millions de dollars)

    Bénéfice (perte) d’assurance

    (727 millions de dollars)

    647 millions USD

    Bénéfice net (perte) après impôts

    (1,52 milliard USD)

    550 millions de dollars EU

    «2020 a été une année très difficile et nous sommes déçus de notre résultat financier», a déclaré Inder Singh, directeur financier du groupe. «En plus du COVID-19, le résultat a été affecté par des sinistres catastrophes supérieurs à la moyenne et par le développement des sinistres des années d’accident antérieures.

    «Cependant, nous abordons l’année 2021 avec confiance et nous sommes bien placés pour maximiser les opportunités dans les meilleures conditions commerciales mondiales d’assurance depuis plus d’une décennie.»

    Ventilés, voici les chiffres en termes de résultat d’assurance de QBE:

    Segment / Source

    Bénéfice (perte) d’assurance, 2020

    Bénéfice (perte) d’assurance, 2019

    Amérique du Nord

    (488 millions de dollars)

    (137 millions de dollars)

    International

    265 millions de dollars

    280 millions USD

    Australie Pacifique

    252 millions USD

    487 millions USD

    Ajustements corporatifs et autres

    (101 millions de dollars)

    17 millions USD

    Impact COVID-19

    (655 millions de dollars)

    Commentant les chiffres, le directeur général par intérim du groupe, Richard Pryce, a déclaré: «Bien que manifestement très déçu de la perte globale, la dynamique des primes s’est accélérée tout au long de 2020 et s’est poursuivie en 2021. Couplé à l’amélioration du positionnement de l’activité sous-jacente, nous abordons cette année avec confiance et l’optimisme.

    «J’ai hâte de diriger l’entreprise en 2021; mon objectif principal reste l’amélioration de la performance, y compris le fait que le groupe tire pleinement parti des conditions de marché actuellement favorables en maximisant les augmentations des taux de prime tout en stimulant une croissance ciblée dans les portefeuilles et les régions offrant les nouvelles opportunités commerciales les plus rentables.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.