Passoires énergétiques -Logement décent : évolution des critères

  • FrançaisFrançais



  • Crédits :
    © Evgen – AdobeStock

    Le seuil maximal de consommation d’énergie finale d’un logement est fixé à 450 kWh/m2 à compter du 1er janvier 2023 pour la France métropolitaine. Le critère de performance énergétique (DPE) qui établit si un logement est décent a été modifié en ce sens par un décret paru au Journal officiel le 13 janvier 2021.

    À compter du 1er janvier 2023, un logement sera qualifié d’énergétiquement décent lorsque sa consommation d’électricité (chauffage, éclairage, eau chaude, ventilation, refroidissement…), estimée par le DPE
    et exprimée en énergie finale par mètre carré et par an, sera inférieure à 450 kWh/m2 en France métropolitaine.

    Seront ainsi considérés comme indécents les logements classés G par le diagnostic. Ils ne pourront alors plus être proposés à la location.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.