L’offre publique d’achat de 9,5 milliards de dollars pour RSA est peut-être trop bonne pour être refusée: avis

  • FrançaisFrançais



  • Une offre publique d’achat qui aurait été médiocre en février devient impossible à refuser pour une entreprise dont les actions ont été touchées par la pandémie. L’approche de 7,2 milliards de livres (9,5 milliards de dollars) pour RSA Insurance Group a été astucieusement présentée par le consortium canado-danois qui tente d’acheter l’assureur FTSE-100.

    RSA est dirigée par Stephen Hester depuis 2014. Ce rôle particulier de directeur général a toujours semblé un peu discret pour l’ancien banquier d’investissement du Credit Suisse Group AG, qui avait précédemment pris en charge Natwest Group Plc (alors Royal Bank of Scotland) pendant la crise financière . Peu de gens seront surpris qu’un bon mandat aboutisse à un accord.

    Le prix de 685 pence par action proposé par l’assureur torontois Intact FinancialCorp. et Tryg A / S du Danemark représente une prime de 51% par rapport à la moyenne de trois mois du RSA. Normalement, de telles conditions seraient difficiles à rejeter pour un conseil d’administration et le RSA dit que le prix est acceptable – bien que certains détails, notamment le financement de la pension, doivent être résolus pour transformer ce qui est actuellement une proposition en une offre contraignante.

    Pourtant, les parts du RSA ont fortement chuté pendant la pandémie. Cela pourrait fournir des raisons de prétendre que le consortium est opportuniste. La proposition d’offre est une prime de 18% moins attrayante que celle des actions en février. Cela reste néanmoins une bonne issue pour les actionnaires. L’impact du coronavirus ne peut être simplement imaginé: la facture des réclamations sur l’assurance continuité des activités reste incertaine.D’autres objectifs de rachat ont dû se battre pour que les soumissionnaires atteignent même le cours de leur action avant Covid. Le prix équivaut ici à 15 fois les bénéfices attendus de l’année prochaine, une évaluation à laquelle les actions n’ont pas été négociées depuis 2016.

    Si la reprise à ces conditions semble valoir plus que l’option autonome, la question la plus délicate est de savoir s’il existe potentiellement une meilleure alternative. Le RSA a longtemps été considéré comme un objectif d’enchères. Zurich Insurance Group AG a abandonné une tentative d’accord en 2015. RSA est restée indépendante car il n’y a pas beaucoup d’acheteurs qui veulent son ensemble inhabituel d’actifs britanniques, scandinaves et canadiens. Maintenant, ce casse-tête a été résolu en réunissant un acheteur canadien et danois dans une offre conjointe, qui répartirait les affaires entre eux.

    Il existe d’autres combinaisons théoriques. Aviva Plc, son homologue national de RSA, se retire à l’international pour se concentrer sur le Royaume-Uni, l’Irlande et le Canada. Mais il est difficile de voir comment il pourrait monter une offre à lui seul avec une prime comparable, et encore moins 100% en cash comme ici.Les grands assureurs européens – Allianz SE, Axa SA et Zurich – peuvent ne pas avoir autant de puissance de feu que l’on aurait imaginer. Allianz a annulé vendredi un rachat d’actions pour économiser le capital. Ces suspects habituels peuvent hésiter à participer à une enchère publique contre un consortium au potentiel de synergie plausible alors que le prix de départ est déjà élevé.

    RSA n’a pas encore conclu d’accord ferme. Mais à ce niveau, il serait sage de mettre les points sur les i et d’extraire une offre ferme ici. Et s’il y a une meilleure offre là-bas, laissez le marché faire le travail pour la mettre en avant.

    Photographie: Stephen Hester, PDG de RSA. Crédit photo: Chris Ratcliffe, Bloomberg

    Droits d’auteur 2020 Bloomberg.

    L’actualité la plus importante de l’assurance, dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable.

    Recevez la newsletter de confiance du secteur de l’assurance

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.