Les réassureurs affichent de solides bénéfices au cours du 2e semestre, rebondissant par rapport aux défis de 2020

  • FrançaisFrançais



  • Les résultats financiers du premier semestre, publiés par un groupe de six réassureurs au cours de la semaine dernière, montrent généralement un fort retour aux bénéfices après les conditions de marché difficiles de l’année dernière. Un récapitulatif de ces résultats S1 suit pour Swiss Re, Everest Re, SCOR, AXIS Capital, PartnerRe, RenaissanceRe – classés par la taille de leur résultat net S1.

    Tous les réassureurs ont déclaré des bénéfices de souscription.

    Swiss Re

    Swiss Re a déclaré un bénéfice net de 1,0 milliard de dollars US au premier semestre 2020, contre une perte de 1,1 milliard de dollars US au cours de la même période l’année dernière.

    Le segment P&C Re de Swiss Re a déclaré un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars US au premier semestre, contre une perte nette de 519 millions de dollars US au cours de la même période l’an dernier. L’unité Corporate Solutions a enregistré un résultat net de 262 millions de dollars US au premier semestre 2021, contre une perte nette de 312 millions de dollars US due au COVID-19 pour le premier semestre 2020.

    Le ratio combiné S1 de P&C Re s’établit à 94,4%, contre 115,8% en 2020. Le ratio combiné de Corporate Solutions s’établit à 92,7%, contre 118,7% en 2020. (Les ratios combinés supérieurs à 100% indiquent une perte technique).

    P&C Re a réalisé une augmentation de prix nominale de 4% dans les renouvellements depuis le début de l’année, tandis que le volume des contrats de traités est resté largement stable à 16 milliards de dollars. La qualité globale des prix s’est améliorée, compensant largement l’impact de la baisse des taux d’intérêt et des ajustements des hypothèses de pertes. Lors des renouvellements de traités en juillet, les volumes de primes ont légèrement augmenté, avec une croissance des affaires de catastrophes naturelles attrayantes aux États-Unis.

    Les pertes liées au COVID-19 ont diminué à 870 millions de dollars US au premier semestre 2021, contre 2,5 milliards de dollars US au cours de la même période de 2020. Swiss Re a déclaré que la grande majorité des pertes actuelles sont attribuables à l’activité L&H Re, tandis que l’impact sur la propriété et les affaires de dommages étaient minimes au cours des six premiers mois de 2021.

    Swiss Re s’attend à des pertes liées au COVID-19 dans ses activités IARD de moins de 200 millions de dollars US pour le reste de 2021.

    Au premier semestre 2021, L&H Re a enregistré une perte nette de 119 millions de dollars US à la lumière des pertes continues liées au COVID-19, combinées à un bénéfice net de 74 millions de dollars au premier semestre de l’année dernière.

    Christian Mumenthaler, directeur général du groupe Swiss Re, a déclaré : « Nous sommes très satisfaits de l’amélioration de la rentabilité réalisée par le groupe au premier semestre de cette année. L’accent mis sur la qualité du portefeuille chez P&C Re produit de très bons résultats et nous récoltons les fruits de nos actions décisives qui ont remis Corporate Solutions sur la bonne voie.

    « Le bénéfice de 1 milliard de dollars de Swiss Re au premier semestre malgré l’augmentation de 870 millions de dollars de ses provisions pour pertes liées au COVID témoigne de l’amélioration attendue de la performance sous-jacente de ses divisions commerciales. Les solides résultats des activités de réassurance IARD et de solutions d’entreprise ont largement compensé une perte dans l’activité Vie et santé en raison d’importantes pertes de mortalité supplémentaires liées au COVID », a commenté Dominic Simpson, analyste de Moody’s.

    « Les hausses de taux réalisées lors des renouvellements en 2021 profiteront davantage à la rentabilité sous-jacente du groupe, bien que le troisième trimestre ait connu un début difficile pour Swiss Re et ses pairs avec des pertes importantes attendues des inondations européennes de juillet », a-t-il poursuivi.

    Everest Re

    Everest Re a déclaré un bénéfice net de 1,02 milliard de dollars au premier semestre 2021, contre 207,5 millions de dollars au premier semestre de l’année dernière. Le bénéfice net de la société au deuxième trimestre s’est élevé à 680 millions de dollars, contre 190,9 millions de dollars au deuxième trimestre 2020.

    Le ratio combiné S1 d’Everest est de 93,6%, contre 98,1% pour la même période en 2020.

    « L’Everest a connu un excellent trimestre dans tous les domaines avec une très forte croissance et des performances de souscription et d’investissement exceptionnelles. Ces résultats servent de fondement à notre résultat net exceptionnel de 1,02 milliard de dollars au premier semestre 2021 et constituent une autre étape importante vers la réalisation des objectifs de notre plan stratégique », a commenté le président et chef de la direction du groupe Everest Re, Juan C. Andrade.

    « Everest a capitalisé sur les opportunités du marché pour étendre nos franchises à la fois en réassurance et en assurance, grâce à l’exécution implacable de nos stratégies et aux précieuses solutions de gestion des risques fournies à nos clients et courtiers partenaires. Notre concentration sur une souscription disciplinée a généré une forte rentabilité à la fois en réassurance et en assurance dans l’ensemble de nos opérations mondiales », a-t-il poursuivi.

    SCOR

    SCOR a publié un résultat net de 380 millions d’euros (451,2 millions de dollars) au cours du premier semestre 2021, contre 26 millions d’euros (30,9 millions de dollars) au cours de la même période l’an dernier. Le bénéfice net de la société au deuxième trimestre était de 335 millions d’euros (398 millions de dollars), contre une perte de 136 millions d’euros (161,5 millions de dollars) au deuxième trimestre 2020.

    Le ratio combiné net s’élève à 97,2 %, dont 9,4 % de catastrophes naturelles et 3,6 % de sinistres liés au COVID-19.

    Le réassureur a déclaré que sa performance sous-jacente de l’activité continue d’être solide, reflétant les récents renouvellements réussis de P/C en 2020 et 2021, sur la base d’un environnement de marché de la ré/assurance discipliné, avec des perspectives de croissance attrayantes.

    « Au premier semestre 2021, SCOR démontre une nouvelle fois la force de son modèle économique et la pertinence de sa stratégie. Le groupe continue d’étendre sa franchise, tant en Vie qu’en IARD, et affiche une solide performance sous-jacente malgré les catastrophes naturelles, la pandémie de COVID-19 en cours et l’environnement de faible rendement », a commenté Laurent Rousseau, directeur général de SCOR, dans un rapport. « SCOR est très bien positionné pour saisir des opportunités de croissance rentables, en particulier sur le marché de la réassurance IARD où les tarifs et les conditions sont de plus en plus attractifs. »

    “Le résultat de SCOR pour le premier semestre 2021, sur une base sous-jacente, confirme la trajectoire positive observée au premier trimestre de l’année, bien que le renforcement des réserves souligne l’incertitude inhérente liée à la facture finale des sinistres COVID-19”, a déclaré Christian, analyste de Moody’s. Badorff.

    « Les résultats bénéficient d’un ponctuel important lié à l’opération du livre vie suite à l’accord transactionnel avec Covéa, qui renforce les positions de solvabilité et de liquidité du groupe », poursuit Badorff. (SCOR et Covéa ont développé une relation d’affaires après avoir récemment réglé plusieurs années de batailles juridiques suite à l’offre infructueuse de Covéa pour acheter SCOR en 2018).

    “En IARD, le ratio combiné normalisé continue de bénéficier d’une forte dynamique tarifaire, bien que la performance de souscription soit affectée négativement par une activité de catastrophe naturelle supérieure à la moyenne et par le renforcement des réserves pour les sinistres COVID-19 de l’année précédente.”

    AXIS Capital

    AXIS Capital a déclaré un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires pour le semestre clos le 30 juin 2021 de 344 millions de dollars, comparativement à une perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires de 73 millions de dollars pour la même période en 2020.

    Le ratio combiné d’AXIS sur le semestre s’établit à 94,7%, contre 107,1% au S1 2020.

    « Nos progrès continus en matière de performance de souscription fournissent une preuve tangible que nos efforts pour repositionner notre portefeuille apportent des améliorations significatives », a déclaré Albert Benchimol, président et chef de la direction d’AXIS Capital dans un communiqué.

    « Notre activité d’assurance est bien positionnée sur les marchés connaissant les conditions les plus fortes, entraînant une croissance de 22 % des primes brutes souscrites pour atteindre un niveau record de production de primes. Notre activité de réassurance a fait preuve d’agilité et de discipline, en progressant dans des classes attrayantes, mais également en tenant la ligne où les conditions n’étaient pas jugées suffisamment attrayantes, et en continuant à gérer la volatilité des catastrophes », a-t-il poursuivi.

    Au cours du premier trimestre, AXIS a enregistré des augmentations de tarifs moyennes de 14% sur l’ensemble de son portefeuille d’assurances, ce qui, selon Benchimol, est supérieur à celui du trimestre précédent et comparable à celui de la période de l’année précédente.

    “[W]Nous restons convaincus que les tarifs resteront égaux ou supérieurs aux tendances des coûts des sinistres jusqu’en 2022 et probablement au-delà, ce qui favorisera l’amélioration continue de la rentabilité de la souscription.

    PartenaireRe

    PartnerRe a déclaré un bénéfice net disponible aux actionnaires ordinaires de 248 millions de dollars pour le semestre, contre une perte de 204 millions de dollars pour la même période de 2020. Le bénéfice net du réassureur du deuxième trimestre disponible pour les actionnaires ordinaires était de 314 millions de dollars, contre un revenu de 229 millions de dollars. pour la même période de 2020.

    Le bénéfice de souscription -vie de PartnerRe était de 150 millions de dollars (ratio combiné de 88,6 %) pour le deuxième trimestre 2021 et de 190 millions de dollars (ratio combiné de 92,4 %) pour le semestre 2021. Cela se compare à une perte de souscription -vie de 260 $ millions de dollars (ratio combiné de 121,3 %) et 306 millions de dollars (ratio combiné de 112,6 %) pour le deuxième trimestre et le semestre 2020, respectivement.

    « Nous avons obtenu de solides résultats au deuxième trimestre avec un ROE d’exploitation annualisé de 8,8 %, et je suis heureux de voir les impacts positifs des actions de notre portefeuille commencer à se manifester à travers notre résultat financier », a déclaré Jacques Bonneau, président et chef de la direction de PartnerRe, dans un rapport.

    « Notre ratio combiné -vie de 88,6 % [for the second quarter] comprend des améliorations du ratio de sinistralité de l’année de survenance en cours du fait des changements dans la composition des activités et des conditions tarifaires globalement favorables dans la plupart des branches d’activité, ainsi que des améliorations dans l’évolution des réserves des années précédentes à mesure que les années de souscription plus anciennes s’écoulent », a-t-il confirmé.

    « Ces résultats techniques, combinés à une bonne performance d’investissement, ont permis de dégager une solide rentabilité pour le deuxième trimestre 2021 », a poursuivi Bonneau.

    RenaissanceRe

    RenaissanceRe a déclaré un bénéfice net disponible aux actionnaires ordinaires pour le premier semestre de 2021 de 165,9 millions de dollars, en baisse par rapport aux 493,9 millions de dollars déclarés pour la même période l’an dernier. Au cours du deuxième trimestre, le réassureur a déclaré un bénéfice net disponible aux actionnaires ordinaires de 456,8 millions de dollars, comparativement à 575,9 millions de dollars au deuxième trimestre 2020.

    Le ratio combiné de RenRe pour le premier semestre de cette année était de 87,5%, contre 85,4% au S1 2020.

    « Depuis le début de l’année, nous avons augmenté les primes nettes souscrites de 886 millions de dollars, ou 36 %, et restons sur la bonne voie pour dépasser le milliard de dollars », a déclaré le directeur financier de RenRe, Bob Qutub, lors d’une récente téléconférence d’analystes sur les résultats du deuxième trimestre.

    Les sujets
    Réassurance Perte de Profit

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.