Les PME singapouriennes réticentes à adopter la cyber-couverture – Enquête QBE

  • FrançaisFrançais



  • De nombreuses entreprises singapouriennes sont favorables à l’adoption de la technologie numérique, mais sont également réticentes à souscrire une assurance pour couvrir les risques émergents, selon une enquête de QBE.

    Selon l’enquête annuelle de l’assureur sur les petites et moyennes entreprises (PME), 66% des entreprises ont déclaré que leurs processus commerciaux sont passés au numérique, et ce chiffre devrait encore augmenter avec le passage au travail à distance.

    Cependant, l’enquête a également révélé des statistiques inquiétantes: 22% des entreprises ne disposaient d’aucun processus ni de protection contre les cyberrisques, tandis que moins de la moitié disposaient d’une protection contre les principaux problèmes cybernétiques les concernant.

    Selon QBE, il y avait un écart considérable entre les investissements des PME dans le numérique (qu’ils soient prévus ou réalisés) et le niveau de couverture d’assurance dont elles disposent pour protéger ces investissements.

    Près de six PME sur 10 (59%) ont déclaré avoir d’autres priorités commerciales à prendre en compte avant l’assurance, bien que 61% d’entre elles aient connu au moins un problème commercial au cours de la dernière année.

    La complaisance est un autre problème, car 50% des entreprises ont déclaré qu’elles se contentaient d’une couverture minimale et n’avaient pas l’intention d’obtenir des produits spécialisés offrant une couverture plus spécifique pour leurs activités, tandis que 54% se fient uniquement aux conseils des autres lorsqu’ils envisagent une protection, par opposition pour trouver la bonne personne pour eux-mêmes.

    «Les PME de Singapour sont connues pour leur sens aigu des affaires et leur capacité à innover dans des conditions économiques difficiles. Alors que les entreprises continuent de se concentrer sur la reprise après la pandémie, il faut plaider en faveur de la protection des entreprises », a déclaré Ronak Shah, PDG de QBE Insurance Singapore.

    «Les assureurs sont prêts à soutenir et à compléter les plans de reprise d’activité des PME grâce à notre compréhension approfondie du risque associé à leurs entreprises et à notre capacité unique à atténuer les facteurs potentiellement paralysants qui pourraient entraver leurs plans de croissance à long terme.»

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.