Les assureurs étrangers perdent des clients en Corée du Sud

  • FrançaisFrançais



  • Les annulations provenaient principalement de clients ayant renoncé à leurs polices d’assurance en raison des difficultés financières causées par la pandémie COVID-19.

    Parmi les assureurs mentionnés, BNP Paribas Cardif a enregistré le plus grand nombre de déchéances et de rachats, d’une valeur de 843,7 milliards de KRW (1,01 milliard de dollars), en hausse de 88,6% par rapport à 2019. Les déchéances et rachats de Chubb Life Korea ont augmenté de 19,7%, tandis qu’ABL et MetLife ont augmenté de 3,6% et 0,2%, respectivement.

    Pendant ce temps, le montant total des contrats annulés de 24 assureurs-vie coréens a diminué de 5,1% pour s’établir à 208 milliards de KRW au cours de la même période.

    Au cours des dernières années, plusieurs compagnies d’assurance étrangères ont quitté ou prévoient de quitter le marché coréen de l’assurance, en grande partie stagnant, ce qui pourrait avoir affecté la confiance des clients, selon le rapport.

    L’année dernière, la société américaine Prudential Financial a vendu ses activités coréennes à KB Financial Group. En 2013, ING a quitté le marché, avec son activité rachetée par MBK Partners et rebaptisée Orange Life Insurance avant d’être revendue à Shinhan Financial Group en 2019.

    Il y a des spéculations selon lesquelles la filiale locale de Cigna, Lina Korea, sera bientôt vendue. La tendance pourrait également s’étendre au marché non-vie, selon le rapport, AXA cherchant à vendre ses avoirs et à quitter le marché 13 ans après son entrée.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.