Le Royaume-Uni et l’UE vont créer un forum de coopération sur les services financiers pour des discussions sur l’accès aux marchés

  • FrançaisFrançais



  • Les projets de la Grande-Bretagne et de l’Union européenne de mettre en place un nouveau forum de coopération financière d’ici la fin du mois de mars ont fait des progrès, mais cela ne mènera pas automatiquement à l’accès au marché, ont déclaré mardi de hauts responsables.

    L’accord commercial de la Grande-Bretagne avec l’UE qui est entré en vigueur quand elle a quitté le marché unique le 31 décembre ne couvre pas les services financiers, laissant la ville de Londres largement à la dérive de son plus grand marché d’exportation. Le trading d’actions et de swaps libellés en euros a déjà quitté Londres pour l’UE et New York.

    Un forum d’échange de vues entre les régulateurs financiers britanniques et européens contribuerait à améliorer les relations. Un forum a déjà été mis en place pour les chiens de garde des marchés européens et américains.

    “Nous sommes en train d’échanger des textes et d’examiner cela, et en temps voulu nous arriverons à une résolution”, a déclaré mardi John Glen, ministre britannique des services financiers, lors d’une conférence sur les assurances.

    Par ailleurs, Mairead McGuinness, la commissaire aux services financiers de l’UE, a déclaré que des «engagements informels» concernant un protocole d’accord sur la coopération réglementaire étaient en cours.

    “Une fois que nous nous sommes mis d’accord sur nos modalités de travail, nous pouvons tourner notre attention vers la reprise de nos évaluations d’équivalence unilatérales”, a déclaré McGuinness, lors d’un événement en ligne au Parlement européen.

    Glen a déclaré que les évaluations d’équivalence de l’UE ne feraient pas partie du protocole d’accord. «C’est un processus que nous ne pouvons pas contrôler», a-t-il déclaré.

    L’UE peut accorder un accès direct au marché aux sociétés de services financiers étrangères si elle estime que les règles de leur marché intérieur sont équivalentes ou suffisamment alignées sur les propres réglementations de l’Union.

    L’UE n’a accordé que deux décisions d’équivalence temporaires pour la compensation et le règlement des transactions pour la Grande-Bretagne.

    «Nous considérons nos intérêts et ne prendrons que des décisions d’équivalence qui sont dans l’intérêt de l’UE. Il ne peut y avoir d’équivalence et de grande divergence », a déclaré McGuinness.

    (Reportage de Huw Jones; édité par Jane Merriman)

    L’actualité la plus importante de l’assurance, dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable.

    Recevez la newsletter de confiance du secteur de l’assurance

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.