Le blocage du canal de Suez pourrait coûter au commerce mondial entre 6 et 10 milliards de dollars par semaine: Allianz

  • FrançaisFrançais



  • BERLIN – Le porte-conteneurs bloquant le canal de Suez pourrait coûter entre 6 et 10 milliards de dollars au commerce mondial par semaine, a montré vendredi une étude de l’assureur allemand Allianz.

    L’étude du plus grand assureur européen a également révélé que chaque semaine d’immobilisation réduit de 0,2 à 0,4 point de pourcentage la croissance annuelle du commerce.

    «Le problème est que le blocage du canal de Suez est la paille qui brise le commerce mondial», ont écrit les auteurs de l’étude.

    «Premièrement, les délais de livraison des fournisseurs se sont allongés depuis le début de l’année et sont désormais plus longs en Europe qu’au pic de la pandémie COVID-19.»

    La longueur des délais de livraison aux États-Unis était deux fois plus mauvaise, selon l’étude, car les stocks sont épuisés car on s’attend à ce que le plan de relance massif du président Joe Biden stimule la demande.

    Vendredi, le canal de Suez a intensifié ses efforts pour libérer le porte-conteneurs géant bloqué et mettre fin à un blocage qui a fait monter en flèche les tarifs d’expédition des pétroliers et perturbé les chaînes d’approvisionnement mondiales.

    (Reportage de René Wagner et Christian Kraemer; écrit par Joseph Nasr)

    Photographie: Cette photo publiée par l’Autorité du canal de Suez le mercredi 24 mars montre un porte-conteneurs, l’Ever Given, qui s’est coincé sur le canal de Suez en Égypte, bloquant tout trafic sur la voie navigable vitale. Crédit photo: Autorité du canal de Suez via AP.

    En rapport:

    ?


    Voici d’autres articles que vous pourriez apprécier.

    Intéressé par Poursuites judiciaires?

    Recevez des alertes automatiques pour ce sujet.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.