La Thaïlande va poursuivre la répression des véhicules non assurés

  • FrançaisFrançais



  • Le Bureau thaïlandais de la Commission des assurances (OIC) et le Département des transports terrestres (DLT) commenceront à partager des données en temps réel sur l’assurance automobile obligatoire au cours de cette année, dans le cadre des efforts du gouvernement pour réduire le nombre de véhicules non assurés, en particulier les motos, sur le routes.

    Les deux agences ont signé un accord pour développer un système informatique permettant de suivre le statut d’assurance des véhicules, selon un rapport du Horaires de Chiang Rai. Cela permettra au DLT de vérifier si un véhicule est assuré, grâce aux données en temps réel des assureurs.

    Ainsi, les propriétaires de véhicules non assurés ne pourront pas renouveler l’immatriculation du véhicule sans couverture.

    L’assurance automobile est obligatoire en Thaïlande depuis 27 ans, mais le manque d’intégration et de partage de données a permis à de nombreux véhicules de continuer à sillonner les routes sans couverture. La conduite en état d’ébriété, les agents corrompus et la faible application de la loi ont aggravé les problèmes de sécurité routière en Thaïlande.

    La Thaïlande possède les routes les plus meurtrières d’Asie du Sud-Est, avec environ 22 941 décès annuels dus à des incidents de la circulation, selon les données de l’Organisation mondiale de la santé. Plus de sept décès sur 10 (73%) sont des motocyclistes. De nombreux accidents sont regroupés autour des vacances du Nouvel An, ce qui a conduit à surnommer la période les «sept jours dangereux».

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.