Épidémie de Coronavirus (Covid-19) -Pass sanitaire étendu, vaccination obligatoire pour les soignants, tests PCR payants 

  • FrançaisFrançais



  • Crédits :
    © Romain TALON – stock.adobe.com

    En raison de la circulation inquiétante du variant Delta sur tout le territoire, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé, lundi 12 juillet 2021 de nouvelles mesures sanitaires. Pass sanitaire étendu à tous les lieux de culture et de loisirs à partir du 21 juillet 2021, vaccination obligatoire pour les personnels des établissements de santé avant le 15 septembre, tests de « confort » payants à l’automne, Service-Public.fr détaille ces nouvelles mesures prévues pour freiner une reprise forte de l’épidémie de Covid-19.

    En raison d’une circulation accrue du Covid-19 et d’une hausse des hospitalisations et des admissions en réanimation, l’état d’urgence sanitaire est déclaré en Martinique et à La Réunion dès le 13 juillet 2021. Un couvre-feu est instauré de 23 heures à 6 heures. Compte-tenu de la dégradation de la situation sanitaire, la préfecture de la Guadeloupe avait d’ailleurs annoncé le rétablissement des motifs impérieux à partir du 12 juillet pour voyager entre la Guadeloupe et la Martinique.

    Extension du pass sanitaire

    À partir du 21 juillet 2021, le pass sanitaire deviendra obligatoire dans tous les lieux de culture et de loisirs (théâtres, cinémas, musées, parcs d’attractions, festivals, salles de concerts…) accueillant plus de 50 personnes. Pour accéder à ces lieux, les personnes de plus de 12 ans devront donc présenter une preuve de non contamination au Covid : attestation de vaccination complète, test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48 heures, résultat d’un test RT-PCR positif, d’au moins 11 jours et de moins de 6  mois, attestant du rétablissement du Covid. Il pourra être présenté au format papier ou numérique à partir de l’application Tousanticovid.

    À partir de début août, le pass sanitaire devra être obligatoire dans les cafés, bars et restaurants, même en terrasse, mais aussi dans les centres commerciaux, les hôpitaux, les maisons de retraite. Il sera également obligatoire à bord des avions, des trains (TGV, Intercités) et cars interrégionaux pour les trajets de longue distance. Cette mesure fera l’objet d’un projet de loi qui sera examiné par le Parlement fin juillet.

    Tous les personnels des lieux où le pass est imposé aux clients devront également être munis du pass sanitaire. Toutefois, les salariés des établissements auront jusqu’au 30 août pour être vaccinés. A partir du 30 août, s’ils ne sont pas vaccinés, ils devront faire un test tous les deux jours pour pouvoir continuer à travailler.

    Pour les adolescents de 12 à 17 ans, le pass sanitaire s’appliquera à compter du 30 août dans les lieux où il sera exigé.

    Vaccination obligatoire pour les personnels de santé

    L’obligation de vaccination avant le 15 septembre 2021 concerne :

    • tous les personnels, soignants ou non soignants, des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et établissements pour personnes en situation de handicap ;
    • tous les professionnels ou les bénévoles en contact avec des personnes âgées ou vulnérables, y compris à domicile.

    À partir du 15 septembre, des contrôles seront opérés et des sanctions pourront être prises à l’encontre des personnels non vaccinés dans les délais impartis.

    À la rentrée, des campagnes de vaccination spécifiques pour les collégiens et lycéens seront déployées dans les établissements scolaires.

    D’autre part, à compter de début septembre, une campagne de rappel (3e dose de vaccin) sera proposée aux personnes les plus vulnérables (résidents des Ehpad, personnes âgées de plus de 75 ans, personnes souffrant d’une pathologie présentant un risque de développer une forme grave) ayant été vaccinées en janvier ou février 2021. En effet, l’immunité diminue progressivement au fil des mois.

    Tests de dépistage de “confort” payants

    A l’automne, les tests PCR et antigéniques de dépistage du Covid-19, dits de « confort », c’est-à-dire réalisés pour se rendre dans un lieu où le pass sanitaire est obligatoire ou pour voyager, deviendront payants.

    Seuls les tests PCR ou antigéniques prescrits par un médecin ou pour les personnes en situation de cas contact pourront être pris en charge par l’Assurance Maladie.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.