MGA met à jour les exigences pour les postes de « fonctions clés », l’intégrité et l’audit

  • FrançaisFrançais



  • Les Autorité des jeux de Malte (MGA) a apporté des changements substantiels à ses exigences en matière de fonctions clés en mettant à jour les normes pour les demandes de licence, les démissions, les nominations et les comptes de joueur, entre autres domaines.

    Entrée en vigueur le 20 octobre, la mise à jour implique que les nouveaux candidats à l’agrément doivent informer l’autorité de l’identité des personnes de l’entreprise exerçant les fonctions de PDG, de cadre conformité et de cadre LBC, au moment de la demande.

    À l’issue de cette fonction, les candidats auront six mois après l’octroi de la licence pour nommer le reste des membres de leur équipe « titulaire de la fonction clé ».

    En cas de démission d’un cadre de fonction clé, les titulaires de licence disposent de trois jours pour informer le MGA de l’évolution de la situation et de 15 jours ouvrables après la démission pour évaluer le MGA quant à la nomination d’un remplaçant. Cette dernière modification remplace la règle initiale stipulant que les titulaires de licence doivent informer le MGA dans les trois jours suivant la prise d’une nouvelle nomination.

    En outre, les conditions d’éligibilité des candidats pour le personnel des fonctions clés ont également été clarifiées, le poste de PDG nécessitant trois ans d’expérience dans un rôle de gestion et un baccalauréat connexe ou supérieur, ou cinq ans « d’expérience de travail pratique » dans un rôle similaire.

    De plus, les responsables de la conformité doivent avoir deux ans d’expérience dans un poste similaire, ou quatre ans s’ils ne sont pas titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme supérieur. Les auditeurs internes exigent également deux ans d’expérience, ou quatre ans s’ils ne détiennent pas une certification pertinente pour le poste.

    Les mises à jour concernent également les paris suspects et les contrôles d’audit, les opérateurs proposant une « offre de jeux critiques » étant désormais soumis aux mêmes normes que les fournisseurs B2C, en devant signaler à l’autorité tout pari suspect sur des événements sportifs, y compris si un ou plusieurs paris ont être annulé en raison de problèmes de manipulation.

    De plus, les opérateurs agréés doivent désormais clarifier avec l’autorité que les états financiers vérifiés dus 180 jours après la clôture de l’exercice d’une entreprise contiennent une « assurance raisonnable » d’un auditeur que le titulaire de licence se conforme aux réglementations juridictionnelles relatives à la taxe sur les jeux et aux redevances des titulaires de licence de jeu.

    Pendant ce temps, les opérateurs B2C doivent désormais se conformer à une nouvelle règle stipulant que l’exigence ci-dessus doit être accompagnée d’une déclaration signée des auditeurs indiquant que les fonds des joueurs, les fonds du jackpot applicables et une partie du solde du compte des fonds des joueurs relèvent des termes de la loi maltaise. Licence.

    Les deux décorations doivent être remises à l’autorité sous la forme de “lettres de confort séparées”, qui doivent être distinctes du “rapport de l’auditeur soumis en termes de normes internationales de reporting”.

    Enfin, en ce qui concerne les comptes de joueur, les nouvelles exigences stipulent que les opérateurs doivent prouver à la MGA qu’ils sont capables de vérifier que chaque compte de joueur et toute activité ultérieure sont enregistrés correctement sur tous les comptes de joueur.

    La mise à jour fait suite à l’annonce la semaine dernière que le MGA est lancer une consultation sur ses lignes directrices révisées pour les fournisseurs de services d’audit, dans lesquelles les opérateurs de paris, les fournisseurs de services et d’autres parties prenantes de l’industrie ont été invités à faire part de leurs commentaires.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.