Les paris sportifs frappent les tribus «riches» dans un nouveau spot


  • FrançaisFrançais



  • Posté le: 1 août 2022, 09:06h.

    Dernière mise à jour le : 2 août 2022, 02:34h.

    Il reste moins de 100 jours avant que les électeurs californiens décident s’ils veulent légaliser les paris sportifs. Et lundi, le groupe à l’origine d’un projet d’amendement constitutionnel visant à autoriser les paris en ligne a publié une publicité en ligne qui s’en prend aux intérêts des jeux tribaux qui s’opposent à la mesure.

    Nouvelle annonce
    Une capture d’écran de la dernière publicité de “Californians for Solutions to Homelessness and Mental Health Support” a été publiée lundi. Le groupe, qui soutient une mesure visant à légaliser les paris sportifs en ligne, affirme que son initiative aiderait les petites tribus de l’État. (Image : Californiens pour des solutions)

    Le spot de 30 secondes provient de “Californians for Solutions to Homelessness and Mental Health Support”. C’est la dernière d’une bataille royale électorale de plusieurs millions de dollars qui devrait établir des records d’argent dépensé pour une initiative de campagne.

    “Californians for Solutions” est le comité soutenu par 100 millions de dollars des opérateurs de paris sportifs Barstool Sportsbook, Fanatics, BetMGM, DraftKings, FanDuel, Bally Bet et WynnBET.

    L’initiative du groupe, connue sous le nom de Proposition 27, consacrerait 85% des recettes fiscales générées par les paris en ligne aux programmes de lutte contre l’itinérance et de santé mentale. Mais le spot publié lundi (voir ci-dessous) se concentre principalement sur le développement économique tribal, où iraient les 15% restants.

    Le narrateur de l’annonce déclare que la Prop 27 est un “changeur de jeu” car elle aiderait les petites tribus de l’État, y compris celles qui ne sont pas engagées dans le jeu.

    Pendant des années, les tribus californiennes qui ne jouent pas ont été laissées pour compte. dit le narrateur. “Les tribus riches avec de grands casinos gagnent des milliards tandis que les petites tribus luttent dans la pauvreté.”

    Selon l’amendement proposé, les paris sportifs commerciaux paieraient 100 millions de dollars pour une licence. Mais ils devraient établir un partenariat avec une tribu de l’État. Les tribus qui souhaitent proposer des paris sportifs par elles-mêmes pourraient le faire pour une licence de 10 millions de dollars. Mais ils seraient limités dans la façon dont ils pourraient marquer leur application.

    Les tribus non impliquées dans les paris sportifs seraient éligibles pour recevoir un financement du fonds de développement économique établi par la mesure.

    Guerre des publicités sur les paris sportifs en Californie

    La proposition 27 est l’une des deux initiatives de paris sportifs apparaissant sur le scrutin du 8 novembre en Californie. L’autre est la proposition 26, un amendement proposé par les intérêts des jeux tribaux pour autoriser les paris sportifs de détail dans les casinos indiens et les hippodromes agréés par l’État.

    La plupart des opérateurs de jeux tribaux se sont prononcés pour la Prop 26 et contre la Prop 27. Il y a moins de deux semaines, “Californians for Tribal Sovereignty and Safe Gaming”, un groupe anti-Prop 27 soutenu par la tribu, a publié une annonce (ci-dessous) critiquant “les Californiens for Solutions » pour avoir tenté d’induire les électeurs en erreur au sujet de la mesure des paris en ligne. “Californians for Tribal Sovereignty” a déclaré qu’une “échappatoire” dans la mesure signifierait que les tribus ne recevraient pas autant d’argent que promis.

    L’annonce “Californians for Solutions” de lundi est apparemment une réponse directe à cette annonce.

    « Alors qui attaque la Prop 27 ? Des tribus de casino riches qui veulent tout l’argent pour elles-mêmes », dit le narrateur.

    Les groupes tribaux dénoncent le nouveau spot

    Quelques heures seulement après que “Californians for Solutions” a publié son annonce, un autre groupe soutenu par des tribus a publié des déclarations de dirigeants de jeux indiens de Californie qui ont qualifié le spot de “honteux” et ont déclaré que les paris sportifs en dehors de l’État voulaient saper le jeu et l’autonomie tribaux. .

    Les sociétés extérieures à l’État à l’origine de cette publicité devraient immédiatement la retirer des ondes et s’excuser auprès des chefs tribaux », a déclaré Lynn Valbuena, présidente de l’Alliance tribale des nations indiennes souveraines, dans un communiqué publié par la “Coalition pour un jeu sûr et responsable”. “Ces sociétés de Wall Street à but lucratif se sont effondrées en minimisant les progrès réalisés par les nations tribales californiennes grâce aux jeux du gouvernement tribal.”

    Le président de la California Nations Indian Gaming Association, James Siva, a déclaré que plus de 50 nations tribales de l’État s’opposent à la proposition 27.

    Cependant, ce ne sont pas toutes les tribus. Parmi ceux qui ont venez soutenir la Prop 27 sont la Middletown Rancheria des Indiens Pomo et la communauté indienne de Santa Rosa de la Santa Rosa Rancheria.

    Des millions collectés par des groupes jusqu’à présent

    Selon le Los Angeles Times, la mesure électorale la plus coûteuse de l’histoire de la Californie a été la proposition 22 en 2020. Des entreprises comme Uber et Lyft ont soutenu l’initiative d’établir des réglementations qui font des conducteurs de ces entreprises de l’économie des concerts des entrepreneurs indépendants au lieu d’employés. Les organisations pour et contre la mesure ont dépensé près de 224,3 millions de dollars pour cette campagne.

    Sur la base des dossiers du bureau du secrétaire d’État de Californie, les quatre comités qui ont été créés pour soutenir ou s’opposer à l’une ou l’autre des mesures de paris sportifs ont déjà levé plus de 235 millions de dollars.

    Outre les 100 millions de dollars provenant des sept paris sportifs soutenant «Californians for Solutions», les deux groupes soutenus par les tribus ont levé plus de 95 millions de dollars. La «Coalition for Safe, Responsible Gaming» a levé 60,2 millions de dollars.

    L’autre groupe engagé dans la campagne est “Les contribuables contre les monopoles d’intérêts spéciaux”, une organisation financée par des casinos de cartes sous licence d’État qui s’oppose à la Prop 26. Ces salles de cartes ont levé 40,6 millions de dollars.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.