Les législateurs du Maine lancent trois projets de loi sur les paris sportifs pour se concentrer sur un seul

  • FrançaisFrançais



  • Posté le: 30 mai 2021, 10:23h.

    Dernière mise à jour le: 30 mai 2021, 03:28h.

    Les législateurs du Maine ont présenté cette année quatre lois visant à légaliser les paris sportifs. Mais la semaine dernière, trois ont été renvoyés du comité.

    Paris sportifs du Maine Louis Luchini
    Le sénateur du Maine Louis Luchini. Le démocrate, qui est un ancien coureur professionnel qui a participé aux essais olympiques américains en 2004 et 2008, est le fer de lance d’un effort législatif visant à légaliser les paris sportifs dans l’État. (Image: Nouvelles quotidiennes de Bangor)

    Vendredi, la commission législative des anciens combattants et des affaires juridiques a rejeté trois articles visant à étendre les jeux dans l’État par le biais des paris sportifs. La décision est intervenue après que les membres du comité ont accepté de travailler sur une autre loi sur les paris sportifs présentée par le sénateur Louis Luchini (D-Hancock).

    L’objectif des politiciens de l’État qui souhaitent autoriser les jeux d’argent légaux dans le Maine est de présenter au gouverneur Janet Mills (D) un projet de loi qu’elle signera. En janvier 2020, le gouverneur du premier mandat a rejeté un projet de loi sur les paris sportifs adopté par l’Assemblée législative.

    “Je pense que ce projet de loi est un bon effort de la part de ceux qui souhaitent révéler au grand jour une activité de marché noir qui est pratiquée par beaucoup maintenant”, a expliqué Mills à propos de sa décision à l’époque. “Mais, respectueusement, je ne suis pas convaincu pour le moment que la majorité des gens du Maine soient prêts à légaliser, soutenir, approuver et promouvoir les paris sur des événements sportifs compétitifs.”

    Mills a ajouté qu’elle était préoccupée par le fait que la loi n’incluait pas de dispositions adéquates pour garantir que les mineurs ne pourraient pas accéder aux plateformes de paris sportifs en ligne.

    Gouverneur apaisant

    Mills a exprimé son inquiétude quant au fait que de nombreux paris sportifs et publicités télévisées quotidiennes de sports fantastiques et campagnes publicitaires en ligne semblent cibler les jeunes. Luchini, qui préside le Comité des anciens combattants et des affaires juridiques, a déclaré que les législateurs travailleraient en collaboration pour élaborer une loi sur les paris sportifs qui protège les enfants.

    « Les paris sportifs ne peuvent pas être commercialisés auprès des enfants. C’était un gros problème pour le gouverneur, et à juste titre », a récemment déclaré Luchini.

    Un autre élément clé est de savoir si les paris sportifs en ligne devraient être attaché à la brique et au mortier casinos et installations de paris mutuels. C’est quelque chose pour lequel les deux casinos de l’État – Hollywood Casino Bangor et Oxford Casino Hotel – ont fait pression.

    Luchini, cependant, privilégie un modèle non attaché qui permettrait aux paris sportifs de demander des droits d’exploitation mobile sans avoir une présence de détail physique.

    C’est plus un style concurrentiel de marché libre », a déclaré Luchini. « Ma priorité n’est pas d’aider les casinos à gagner plus d’argent. C’est pour aider les parieurs du Maine à avoir les meilleures options possibles.

    Penn National Gaming, l’opérateur d’Hollywood, affirme qu’un marché des paris sportifs gratuits sur mobile posera des problèmes.

    « Autoriser un nombre illimité de [sports betting] les titulaires de licence dans le Maine, dont beaucoup ne disposent pas d’un cadre de sécurité étendu, pourraient entraîner un fardeau réglementaire important pour l’État et des activités frauduleuses ou des pratiques prédatrices », a déclaré Jeff Morris, vice-président des affaires publiques et des relations gouvernementales de Penn National.

    Revenu potentiel

    Le projet de loi sur les paris sportifs de Luchini au début de 2021 suggère que chaque opérateur de paris sportifs en ligne approuvé paie 20 000 $ par an à l’État pour de tels privilèges de jeu.

    Le projet de loi — le document du Sénat 1532 — accorde un avantage fiscal aux casinos. Pour les paris sportifs terrestres à Hollywood ou à Oxford, ou sur les sites de pari mutuel, la taxe sur les revenus bruts des jeux sur les paris sportifs serait de 10 %. Pour les revenus des paris sportifs en ligne, une taxe de 16% serait mise en œuvre.

    Les projections fiscales indiquent que le Maine pourrait recevoir 5 millions de dollars par an en nouvelles recettes fiscales de la légalisation des paris sportifs une fois que le marché sera pleinement opérationnel.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.