Le gouvernement britannique augmente les frais de licence pour les opérateurs de jeux de hasard

  • FrançaisFrançais



  • Le gouvernement a publié aujourd’hui sa réponse à une consultation sur les propositions visant à augmenter les frais payables par les opérateurs de jeux à la Commission des jeux de hasard.

    L’augmentation des frais annoncée le lundi 14 juin, révisée pour la dernière fois en 2017, aidera la Gambling Commission à répondre aux nouveaux risques et développements technologiques, ainsi qu’au coût croissant de sa réglementation existante.

    La structure tarifaire révisée l’aidera également à aborder les domaines d’amélioration identifiés par le National Audit Office et le Public Accounts Committee, tels que l’amélioration de son utilisation des données et des renseignements, et à assurer une réglementation efficace de l’industrie du jeu.

    Les modifications comprennent une augmentation de 55 % des tranches tarifaires pour les licences d’exploitation annuelles pour les opérateurs en ligne, qui entrera en vigueur le 1er octobre 2021. Les tranches tarifaires pour les opérateurs terrestres augmenteront de 15 %, ces augmentations prenant effet le 6 avril 2022 en reconnaissance de l’impact que les fermetures de COVID-19 ont eu sur ces entreprises.

    L’augmentation des frais fournira à la Commission des jeux de hasard plus de ressources pour relever de nouveaux défis tels que l’innovation en matière de produits et de paiement. Cette nouvelle structure signifie que la Gambling Commission est mieux équipée pour faire face au paysage changeant de l’industrie du jeu qui est devenu de plus en plus mondial par nature. Le régulateur sera également mieux placé pour faire face aux risques associés aux opérateurs sans licence et à la nécessité de protéger les consommateurs et l’industrie contre l’empiètement du « marché noir ».

    En plus des augmentations des tranches tarifaires pour les licences d’exploitation annuelles, tous les frais de demande augmenteront de 60 % et les remises pour l’obtention d’une licence pour plusieurs activités seront supprimées.

    Le cours Révision de la loi sur les jeux de 2005 examine les pouvoirs et les ressources de la Commission pour garantir que le cadre réglementaire des jeux d’argent est adapté à l’ère numérique.

    Diffusion publique. Ce matériel provient de l’organisation d’origine et peut être de nature ponctuelle, édité pour plus de clarté, de style et de longueur. Voir en entier ici.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.