Le CAT prend la tête de la justice dans le différend sur les droits des données sur le football

  • FrançaisFrançais



  • le Tribunal d’appel de la concurrence (CAT), la principale juridiction britannique pour les litiges commerciaux et économiques, a décidé qu’elle agirait en tant que juge principal dans le cadre de la plainte en matière de droits relatifs aux données et d’infraction à la concurrence présentée par Sportradar contre Betgenius et Données de football (FDC).

    En tant que magistrature, le Tribunal a rejeté les demandes présentées par Football DataCo et Betgenius pour transférer la «demande de compétition» de Sportradar à la Haute Cour.

    Le résultat de la demande, déposée en réponse à la demande de Sportradar en matière de droit de la concurrence en février, signifie qu’il peut enfin être jugé au début de 2021.

    Début 2020, Sportradar avait intenté une action en justice contre Betgenius et FDC concernant la manière dont les entreprises avaient structuré l’exclusivité de leur licence et distribution partenariat de données en direct de la Premier League, de la Ligue anglaise de football (EFL) et de la Scottish Professional Football League (SPFL).

    La réclamation va maintenant être jugée devant le Tribunal d’appel de la concurrence, qui reste compétent malgré la reconnaissance du fait que les réclamations concernant les “ droits de droit privé ” de Genius Sports et de FDC qui seront entendus par la Haute Cour, sont liées à ce différend et devraient l’être. géré ensemble.

    David Lampitt, Directeur général, Partenariats sportifs chez Sportradar, a déclaré: «Comme le Tribunal l’a clairement indiqué, le litige dépend manifestement de questions de droit de la concurrence et les droits de droit privé ne peuvent être invoqués pour donner effet à un accord exclusif qui viole le droit de la concurrence.

    «Nous nous félicitons du fait que le jugement du Tribunal d’appel de la concurrence ait confirmé les arguments de Sportradar et que la réclamation en matière de droit de la concurrence soit jugée d’abord et dans le cadre du forum spécialisé.

    «Sportradar a déposé sa plainte contre Football DataCo et Betgenius devant le tribunal d’appel de la concurrence le 28 février 2020 et cette demande a entraîné des retards considérables dans ces procédures. Maintenant qu’elle a été refusée, nous sommes impatients de faire avancer notre réclamation au titre du droit de la concurrence en justice. »

    Genius Sports, la société d’exploitation de Betgenius, a publié une déclaration immédiate saluant la décision du Tribunal de conserver son pouvoir judiciaire sur le différend.

    Genius a répliqué que les questions liées aux «droits de droit privé» entre Betgenius et FDC seront entendues par la Haute Cour, où les résultats seront étroitement liés aux audiences du Tribunal.

    La déclaration disait: «Genius Sports attend avec impatience que les problèmes soient résolus. Les arguments connexes de Genius Sports et de DataCo devant être entendus devant la Haute Cour concernent l’intrusion présumée de Sportradar, la violation des droits et la rupture de contrat.

    «Ce sont des cas centrés sur le financement de la capacité des ligues de sport et de football à participer aux revenus provenant des données collectées sur leurs événements.»

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.