L’administrateur de Football Index commence à enregistrer les réclamations des clients

  • FrançaisFrançais



  • Begbies Traynor, le praticien de l’insolvabilité de Index du football opérateur BetIndex, a commencé à traiter les réclamations des clients contre la société, qui est officiellement entrée en administration le 26 mars.

    Ce matin, Begbies Traynor a publié une communication aux clients de Football Index, les informant qu’il avait commencé à enregistrer des réclamations contre l’entreprise insolvable, exigeant que les clients concernés remplissent un formulaire en ligne.

    En tant que praticien choisi par BetIndex, Begbies Traynor est tenu de s’acquitter de toutes les obligations et obligations légales liées par le code d’éthique de l’insolvabilité du Royaume-Uni, en veillant à ce que tous les créanciers potentiels puissent enregistrer leurs réclamations.

    Le processus de réclamation de Football Index a été mis à la disposition de tous les clients, y compris ceux qui se sont auto-exclus sur Gamstop.

    Cependant, le praticien a souligné que: «Soumettre une réclamation ne signifie pas que la réclamation est acceptée, la validité des réclamations sera jugée en temps voulu.»

    Begbies Traynor n’a pas fourni d’informations supplémentaires sur la manière dont elle qualifiera les réclamations des clients ou sur la manière dont elle jugera les critères d’indemnisation.

    Les retombées élevées de la couverture de Football Index ont vu ses clients mécontents protester contre des sommes allant de 90 à 100 millions de livres sterling en compensation – à la suite de l’effondrement des prix de la bourse de l’opérateur en mars, qui a vu les clients perdre des milliers de livres en valeur de joueur. .

    Représentation de clients, cabinet d’avocats londonien Leigh Day a commencé à évaluer les poursuites judiciaires contre le Commission britannique des jeux de hasard (UKGC) pour sa négligence en accordant à Football Index sa licence de paris sportifs.

    Députés multipartites de la Groupe parlementaire de tous les partis pour les préjudices liés au jeu (GRH APPG) ont continué d’appeler le DCMS à entreprendre un examen indépendant du scandale du Football Index.

    Des critiques généralisées ont été adressées à la Commission des jeux de hasard pour avoir autorisé une entreprise qui avait été assimilée à un «Ponzi Scheme».

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.