La Commission britannique des jeux de hasard fait état d’une croissance en ligne dans un contexte de resserrement des restrictions

  • FrançaisFrançais



  • le Royaume-Uni Commission de jeu a signalé une croissance significative du marché en ligne, après avoir publié de nouveaux chiffres pour la période entre les mois de mars et octobre.

    Les statistiques ont montré comment la pandémie de COVID-19 a affecté les tendances des paris en Grande-Bretagne, englobant les activités de jeu en ligne et en personne, avec des données fournies par Opérateurs de paris agréés (LBO) des grandes rues britanniques.

    Le marché en ligne a connu une augmentation mensuelle de 29% du rendement brut du jeu (GGY) et une augmentation de 7% des comptes actifs en octobre.

    Bien qu’il y ait eu des augmentations à la fois du nombre de paris (+ 12%) et du nombre de joueurs actifs (+ 7%), et le principal moteur de la croissance semble être une augmentation des marges des opérateurs. En outre, il a indiqué qu’il s’attendait à une augmentation des chiffres réels des paris sur les événements en octobre.

    Certaines mesures, telles que le nombre de paris et de tours placés, ont augmenté pour les opérateurs de paris agréés. Les paris et les rotations ont vu une augmentation de 9% du GGY à 204 millions de livres sterling, ce que l’UKGC a suggéré comme «volatile en raison de l’influence des résultats des événements sportifs».

    De plus, le nombre de clients consacrant plus d’une heure à des sessions de machines à sous en ligne a augmenté de 12% entre octobre et septembre, bien que la durée moyenne des sessions soit enregistrée à environ 21 minutes.

    L’organisme public a déclaré qu’il avait ‘a continué d’évoluer alors que le pays répond à différents niveaux de restrictions »et« restera vigilant à la lumière des nouveaux verrouillages nationaux annoncés ces dernières semaines ».

    Il a également confirmé avoir récemment écrit aux opérateurs pour leur rappeler les orientations initialement publiées en mai aux opérateurs en ligne, qui exposaient la nécessité d’améliorer les contrôles d’accessibilité, la prévention des retraits inversés et les restrictions sur les offres de bonus.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.