DraftKings Inc : aperçu du 2T21 : un marché plus vaste entraîne des régimes plus élevés, réitérez l’OW

  • FrançaisFrançais



  • Les dépenses du marché américain des paris sportifs et du iGaming dépassent nos prévisions. Le traitement total des paris sportifs aux États-Unis au deuxième trimestre a dépassé de 25 % nos estimations précédentes et nos revenus sont d’environ 42 %. Les revenus d’iGaming au deuxième trimestre ont dépassé nos prévisions d’environ 45 %. Comme nous l’avions écrit en avril, le premier trimestre a suggéré que le marché américain des paris sportifs / iGaming pourrait atteindre 7 milliards de dollars de revenus en 2021, et suite aux données du deuxième trimestre, nous augmentons nos prévisions pour l’année de 6 milliards de dollars à 7 milliards de dollars, avec 3,8 milliards de dollars de paris sportifs et 3,2 milliards de dollars d’iGaming.

    Les prévisions d’iGaming supposent que les vents arrière de rester à la maison se dissipent, mais étant donné les premiers stades du marché, la croissance de l’industrie pourrait plus que compenser. Nos prévisions de paris sportifs supposent le lancement de CT, MD et SD par YE, mais ne contribuent qu’à environ 30 millions de dollars de revenus, car SD sera purement commercial et nous prévoyons que seul le commerce de détail sera prêt dans MD avant YE. Nos estimations à plus long terme augmentent légèrement (par exemple 2022 8,5 milliards de dollars contre 8,3 milliards de dollars avant, 2025 16,0 milliards de dollars contre 15,6 milliards de dollars avant) car des dépenses / habitant plus élevées sont compensées par un chemin de légalisation légèrement plus lent, principalement dans iGaming.

    Mise à jour des estimations DKNG. Nous augmentons notre chiffre d’affaires 2Qe à 281 millions de dollars contre 243 millions de dollars (prévision implicite antérieure de 221 à 242 millions de dollars), reflétant la hausse des revenus du marché du 2T21 (1,8 milliard de dollars par rapport au MSe précédent de 1,2 milliard de dollars), compensée par une part de DKNG inférieure aux attentes (18 % par rapport au précédent MSe 20%). Sur la base des États qui ont fait rapport, les revenus de DKNG semblent suivre environ 10 % en dessous du 1T21 (312 millions de dollars), ce qui reflète en partie la saisonnalité. DKNG semble avoir détenu 6% des paris sportifs au 2T, similaire au 1T et pas faible en valeur absolue, mais faible par rapport à ses pairs (les données de l’État suggèrent que Fanduel avait environ 10% de détention et BetMGM 7,25% au cours du trimestre, bénéficiant de la même -parallèles de jeu).

    Alors que DKNG termine la transition de sa pile technologique de Kambi à SBTech d’ici la fin du 3e trimestre, nous pensons que cela aidera DKNG à partager. Nous prévoyons un retour à 20 % de la part au 4T21. Cela se traduit par un chiffre d’affaires de 1,25 milliard de dollars en 2021 contre 1,14 milliard de dollars auparavant / prévisions de 1,05 à 1,15 milliard de dollars et n’inclut aucun revenu des nouveaux États. Étant donné que DKNG a relevé ses prévisions de revenus pour l’exercice de 150 millions de dollars au cours des 2 derniers trimestres sur des battements de revenus trimestriels plus importants, nous nous attendons à ce qu’il augmente ses prévisions de moins de 150 millions de dollars ce trimestre, mais nous voyons le résultat final de l’exercice plus proche de notre nouvelle estimation. Nos estimations d’EBITDA sont en grande partie inchangées ((130)m$/(623)m$ au 2T/21 par rapport aux précédents (131)m$/(624)m$, car nous pensons que DKNG continue de réinvestir dans l’acquisition de nouveaux clients, mais après la réduction de l’EBITDA de 2021e au cours des 2 derniers trimestres, nous voyons un potentiel pour des perspectives plus en ligne ce trimestre.

    Objectif de prix à 60 $ contre 58 $, réitérez OW. Notre EBITDA 2025e augmente à 1,122 milliard de dollars contre 1,092 milliard de dollars, ce qui fait passer l’objectif de cours à 60 $ contre 58 $ sur un multiple inchangé. Le marché s’est détérioré sur DKNG en raison d’inquiétudes selon lesquelles 1) il perdra des parts de marché alors que CZR et WYNN commercialisent de manière agressive pour la saison 2021-22 de la NFL, 2) il subira des pertes à court terme plus importantes que prévu à mesure que le marché deviendra plus concurrentiel, et 3) il se négocie à une valorisation élevée.

    Nous sommes moins concernés sur ces 3 points que sur le partage, nous pensons que le passage de DKNG vers SBTech va permettre d’améliorer son positionnement. Fanduel a montré dans le trimestre à quel point une technologie puissante avec des offres uniques peut aider à gagner des parts de marché à mesure que le marché mûrit, les données de l’État suggérant près de 45% de part de marché des paris sportifs contre 30-35% les trimestres précédents.

    De plus, nous voyons un plus grand risque que BetMGM perde des parts de marché à mesure que CZR et WYNN accélèrent le marketing, car ces sociétés sont mieux positionnées pour iGaming (où BetMGM a ~ 35 % de part contre DKNG ~ 17 %) que les paris sportifs (où BetMGM a ~ 10 % de part contre DKNG ~20 %). Sur les bénéfices, DKNG est maintenant en 3e année dans le NJ et en 2e année en IN et PA. Compte tenu d’une rampe typique de rentabilité de 3 ans, nous pensons qu’il commencera à donner plus d’exemples de gains de profit dans des États individuels.

    En termes de valorisation, au cours des 3 derniers mois, DKNG a nettement sous-performé le S&P 500 (de 20 %) et d’autres actions à forte croissance (d’environ 10 %), malgré des taux d’intérêt plus bas et des revenus plus élevés, compte tenu des inquiétudes concernant les actions. Nous voyons un potentiel pour DKNG de réévaluer plus près de 25x l’EBITDA 2025e, où certains pairs à croissance plus lente se négocient.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.