Bolsonaro approuve la modification de la taxe GGR pour le régime de paris sportifs entrants du Brésil

  • FrançaisFrançais



  • Président brésilien Jair Bolsonaro a promulgué un décret fédéral qui réglemente les régimes fiscaux pour un certain nombre d’industries, y compris le régime de paris sportifs du Brésil qui n’a pas encore été lancé.

    Signé en tant que loi n° 14 183, l’arrêté a été publié au Journal officiel du jeudi 15 juillet. Le mandat du décret découle de la ‘Mesure provisoire 1.034/2021’ précédemment approuvée par l’Assemblée plénière de la Chambre des députés du Brésil.

    Parmi ses nombreux amendements, la loi approuvée a modifié 30 des lois proposées qui ont été convenues pour régir les paris sportifs.

    Il s’agit notamment de la restructuration du régime fiscal brésilien pour les paris sportifs, qui sera basé sur le % GGR, au lieu d’une valeur de mise brute appliquée aux paris des clients, comme cela était initialement proposé.

    Selon les informations fournies par BNL Data, le gouvernement brésilien imposera en outre une charge fiscale sur les gains des joueurs, qui doit être déclarée par l’individu à un taux d’impôt sur le revenu de 30 %. 0,10% pour les paris physiques et 0,05% pour les paris en ligne seront soustraits.

    Les bénéficiaires du régime fiscal ont été divulgués puisque 0,82 % des recettes fiscales sont alloués aux organisations scolaires, tandis que 2,55 % iront à la Force nationale de sécurité publique (FNSP) et 1,63 % aux « entités sportives brésiliennes qui accordent leurs droits d’utilisation de leurs noms. , marques, emblèmes, hymnes, symboles et plus encore pour promouvoir et exécuter des paris impairs fixes ».

    De plus, 95% du produit couvrira les coûts et dépenses de l’entité publique qui sera chargée de surveiller le secteur réglementé des jeux et paris au Brésil.

    Le nouveau règlement établit également que les entreprises qui exploitent tout type de loterie et paient des prix en espèces ou en biens immobiliers seront soumises à des contrôles financiers supplémentaires.

    Ces contrôles seront effectués par les banques et autres institutions financières, qui seront contraintes de soumettre des rapports à la Financial Intelligence Unit (FIU) de la Banco Central.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.