Le derby du Kentucky retardé se tiendra sans fans

  • FrançaisFrançais



  • Pas de juleps à la menthe

    Suivant les traces de la plupart des grands événements sportifs, Churchill Downs a décidé de tenir le Kentucky Derby sans fans afin d’empêcher la propagation du nouveau coronavirus. En mars, lorsque la menace de la pandémie COVID-19 s’est enfin concrétisée aux États-Unis, le Kentucky Derby a été déplacé du 2 mai au 5 septembre dans l’espoir que la menace virale aurait disparu. Cela ne s’est manifestement pas produit.

    Lorsque la course a été déplacée à l’origine, le plan était d’avoir des fans présents, mais à une fraction de la capacité. Seuls 23 000 fans allaient être autorisés à entrer dans l’établissement; un nombre calculé en prenant 14% du record de fréquentation 2015 de 170 513 personnes (les chiffres ne fonctionnent pas exactement à 23 000, mais c’est proche).

    Le Kentucky Derby est programmé chaque année pour le premier samedi de mai. C’est la première fois depuis 1945 – lorsque les courses de chevaux ont été interrompues à cause de la Seconde Guerre mondiale – que la course n’a pas été courue à sa date traditionnelle.

    La pandémie de COVID-19 continue d’affecter le sport

    Churchill Downs a déclaré qu’il était toujours confiant dans son plan de tenir le Kentucky Derby le 5 septembre avec un nombre limité de fans, mais, «avec les augmentations significatives actuelles des cas de COVID-19 à Louisville ainsi que dans la région, nous avions besoin pour revoir à nouveau notre planification.

    Vendredi, le gouverneur du Kentucky, Andy Beshear, a déclaré:

    Le virus se propage toujours de manière agressive dans le Kentucky, et la Maison Blanche a annoncé que le comté de Jefferson et la ville de Louisville sont dans une «zone rouge» en raison de l’augmentation des cas. Cette semaine seulement, le comté a enregistré plus de 2 300 nouveaux cas.

    Je félicite Churchill Downs d’avoir continué à surveiller le virus et d’avoir pris la bonne décision responsable. Je demande à tous les Kentuckiens de prendre des mesures pour arrêter la propagation du virus afin que nous puissions revenir aux nombreuses traditions dont nous jouissons, comme le Kentucky Derby.

    Churchill Downs a noté que les experts médicaux de Norton Healthcare ont fourni des données pour aider l’entreprise à consulter les responsables de la santé publique. Un signe d’avertissement que la pandémie de COVID-19 s’est aggravée dans la région de Louisville est que sur 70000 tests de virus chez Norton, le taux de positivité est maintenant de 10%, un bond massif de 2% en juin.

    «Le Kentucky Derby de cette année n’allait jamais être la célébration à laquelle nous sommes habitués, mais je ne pourrais pas être plus reconnaissant envers nos formidables membres de l’équipe et nos partenaires communautaires pour tous leurs efforts», a déclaré Bill Carstanjen, PDG de Churchill Downs. «Nous n’avons négligé aucune pierre et avons pris la bonne décision.»

    C’est la course de Tiz the Law à perdre

    En ce qui concerne l’image des paris dans la course elle-même, Tiz the Law est le grand favori à 4-5 pour gagner. Art Collector à 6-1 et Honor AP à 7-1 sont bien derrière sur le tableau des cotes.

    La liste finale des chevaux n’a pas encore été déterminée pour la course de septembre. Le champ Kentucky Derby est plafonné à 20 chevaux, dont chacun doit se qualifier en gagnant des points pour se classer parmi les quatre premiers dans certaines courses dans l’année précédant l’événement. Et bien que le top 20 soit verrouillé à ce stade, c’est aux propriétaires des chevaux de décider s’ils courent ou non. Tiz the Law – qui a presque doublé le nombre de points de la deuxième place – est un favori si fort que certains propriétaires ne voudront peut-être pas se donner la peine de concourir cette année.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.