Affaire Football Index : La nécessité d’une réforme complète du secteur des jeux d’argent selon Leigh Day

  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish


  • L’affaire de Football Index et la perte d’argent de milliers de personnes montre une réforme obligatoire pour assainir les jeux d’argent, notamment sur les paris sportifs.


    L'affaire de Football Index et la perte d'argent de milliers de personnes montre une réforme obligatoire pour assainir les jeux d'argent, notamment sur les paris sportifs.

    En réponse à l’examen de Malcolm Sheehan QC sur la réglementation de BetIndex, Paula Lee, associée du cabinet d’avocats Leigh Day, qui enquête sur les réclamations au nom d’environ 10 000 utilisateurs de Football Index, a déclaré :

    “Alors que Leigh Day accueille favorablement une approche des “leçons apprises” pour éviter de futurs dommages; le gouvernement ne peut s’en servir pour s’exonérer de la responsabilité du préjudice immédiat subi. “Les consommateurs devraient pouvoir faire confiance à un environnement réglementé mais, dans ce cas, ils ont été gravement déçus et beaucoup ont subi des pertes émotionnelles et financières importantes en conséquence.

    “C’est un exemple clair de la raison pour laquelle la réforme du secteur des jeux d’argent est attendue depuis longtemps. Sans réglementation solide et significative et sans recours pour les consommateurs, le gouvernement ne peut pas s’attendre à ce que le public ait confiance dans le secteur des jeux d’argent.

    “Le gouvernement doit désormais faire de l’indemnisation une priorité absolue pour tous ceux qui ont perdu de l’argent à cause de l’effondrement du Football Index.”

    Comprendre l’affaire Football Index

    Football Index, considéré comme la bourse des footballeurs, appartenait à une entreprise appelée BetIndex. C’était fondamentalement un site de paris sportifs, mais avec une démarche boursière. Les consommateurs pouvaient acheter des actions sur les joueurs selon leur performance dans les matchs.

    Sauf qu’en mars 2021, Football Index fait faillite après des changements sur la manière dont l’action des joueurs était valorisé. Sans crier gare et sans prévenir personne, la plateforme a baissé arbitrairement la valeur de l’action, entrainant une perte d’argent colossale pour plus de 10 000 joueurs.

    La rage a été tellement que la plateforme a préféré fermer ses portes. Un rapport indépendant du gouvernement britannique par Malcolm Sheehan QC révèle que la commission des jeux anglaise a failli à son rôle. En effet, Football Index avait bien une license de jeux d’argent, mais comme la plateforme se comportait comme une bourse, elle aurait dû être sous l’autorité de la FCA, l’autorité de régulation financière.

    Cet “oubli” a permis à Football Index d’arnaquer des gens avec des mécaniques boursières avec lesquelles ils n’étaient pas familiers. Cela montre aussi que le football et les paris sportifs sont confrontés à une telle montagne d’argent que les abus sont systématiques et les gouvernements n’arrivent plus à suivre les tendances technologiques et sociales des consommateurs.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.