Protection sociale -Retraites : report de l’âge de départ, revalorisation des pensions minimales et refonte du dispositif des carrières longues


  • Français


  • Protection sociale

    Publié le 25 août 2023 – Direction de l’information légale et administrative (Première ministre)

    Au 1er septembre 2023, l’âge légal de départ à la retraite sera reporté de 62 à 64 ans. L’âge d’ouverture du droit à pension augmentera de 3 mois par génération jusqu’à 64 ans. Les personnes nées à partir du 1er septembre 1961 seront les premières concernées. Une revalorisation de 100 euros des pensions minimales ainsi qu’une évolution du dispositif réservé aux carrières longues accompagnent ce report.

    Image 1Crédits: insta_photos – stock.adobe.com

    Report progressif de l’âge légal de départ à la retraite

    L’âge de départ à la retraite est actuellement fixé à 62 ans pour les assurés soumis à la règle commune. Au 1er septembre 2023, il sera porté à 62 ans et 3 mois pour les personnes nées entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1961, et augmentera d’un trimestre par année de naissance.

    Il sera donc de 64 ans pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1968.

    Tableau – Évolution de l’âge légal de départ à la retraite au 1er septembre 2023

    Naissance

    Âge légal de départ à la retraite

    Entre le 01/09/1961 et le 31/12/1961

    62 ans et 3 mois

    1962

    62 ans et 6 mois

    1963

    62 ans et 9 mois

    1964

    63 ans

    1965

    63 ans et 3 mois

    1966

    63 ans et 6 mois

    1967

    63 ans et 9 mois

    Dès 1968

    64 ans

    À noter

    L’âge minimum pour entrer dans le dispositif de retraite progressive sera relevé au même rythme que l’âge légal de départ à la retraite. Il passera donc progressivement de 60 à 62 ans pour les personnes nées à partir du 1er septembre 1961.

    Revalorisation de 100 euros de la pension minimale pour les actuels et futurs retraités

    La pension minimale sera revalorisée de 100 euros brut par mois pour les personnes prenant leur retraite à partir du 1er septembre 2023. Cela concerne les salariés, les artisans-commerçants et les agriculteurs disposant d’une carrière complète à temps plein rémunérée au SMIC.

    Cette revalorisation des pensions minimales s’appliquera également aux personnes ayant pris leur retraite avant le 31 août 2023.

    À noter

    Le minimum de pension est désormais indexé sur le SMIC, et non plus sur l’inflation.

    Aménagement du dispositif des « carrières longues »

    Le dispositif des « carrières longues » évolue également au 1er septembre 2023. Il permet aux personnes ayant commencé à travailler à un jeune âge de partir plus tôt à la retraite.

    Ainsi, pour les assurés ayant cotisé un nombre suffisant de trimestres, 4 âges d’ouverture des droits à la retraite seront intégrés dans ce dispositif (au lieu de 2 auparavant) :

    • 58 ans si vous avez commencé à travailler à 16 ans ;
    • 60 ans si vous avez commencé à travailler à 18 ans ;
    • 62 ans si vous avez commencé à travailler à 20 ans ;
    • 63 ans si vous avez commencé à travailler à 21 ans.

    À noter

    Une « clause de sauvegarde » permet aux assurés qui remplissent les conditions d’un départ à la retraite anticipé avant le 1er septembre 2023 de bénéficier de l’ancien dispositif des « carrières longues ». Il s’agit des personnes nées entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963.

    Houssen Moshinaly

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code