Premiers secours -Comment se former aux gestes qui sauvent ?


  • FrançaisFrançais


  • Crédits :
    New Africa – stock.adobe.com

    Arrêt cardiaque, hémorragie, étouffement, brûlures… Comment réagir dans une situation d’urgence ? Le site du ministère de l’Intérieur nous rappelle les gestes à retenir pour sauver des vies. Service-Public.fr fait le point sur les gestes de premier secours à réaliser et vous oriente pour vous former.

    Le ministère de l’Intérieur nous rappelle les gestes de premiers secours pour savoir réagir efficacement face aux différents risques.

    Établir un périmètre de sécurité autour de l’accident

    Lorsque vous ne pouvez pas agir directement sur le lieu d’un accident :

    • Veillez à ne pas prendre de risques ;
    • Alertez les services d’urgence ;
    • Sécurisez le lieu de l’accident et les personnes impliquées en attendant l’arrivée des secours.

    Apprécier l’état de la victime

    Pour rassurer la victime :

    • Présentez-vous à elle ;
    • Vérifiez qu’elle est consciente et capable de respirer ;
    • Transmettez ces informations aux secours dès que possible.

    Obtenir de l’aide des services d’urgence

    Les numéros à contacter sont les suivants :

    • Le 18 : sapeurs-pompiers (secours, accident, incendie) ;
    • Le 15 : Samu (problème urgent de santé) ;
    • Le 17 : la police ou la gendarmerie (problème de sécurité ou d’ordre public) ;
    • Le 112 : numéro d’appel unique des urgences sur le territoire européen (pour les étrangers circulant en France et les Français circulant à l’étranger) ;
    • Le 115 : Samu social pour toute personne qui présente une détresse sociale (personnes sans domicile ou sans abri et exposées aux intempéries).

    Vous devrez fournir toutes les informations nécessaires au secours : votre numéro, votre nom, la nature de l’accident, le nombre de personnes impliquées, le lieu exact de l’accident. Et évaluer le type d’urgence.

    Comment se former aux gestes de premier secours ?

    La formation vous prépare à réagir à l’étouffement et au malaise cardiaque, mais aussi face à une personne qui saigne ou une victime inconsciente (qui respire ou qui ne respire pas). Les réflexes à adopter en cas de brûlures de l’enfant ou de l’adulte font également partie de la formation.

    Les formations et initiations sont organisées sur l’ensemble du territoire français. Elles ne donnent pas lieu à la délivrance d’un diplôme mais chaque participant reçoit une attestation transmise par le formateur au nom du préfet. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire via le site internet de leur préfecture de département.

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code