Emplois saisonniers -Jobs d’été 2023 : à quel âge et dans quelles conditions ?


  • Français


  • Crédits :
    igor kell – adobe.stock.com

    Baby-sitting, accueil dans un camping, vente de glaces sur les plages, centres aérés, hôtellerie-restauration, tourisme, travaux saisonniers agricoles, commerce… Vous êtes à la recherche d’un job d’été pour financer vos études ou vos vacances ? À quel âge peut-on commencer à travailler ? Quels sont vos droits en tant que salarié ? Quel est le salaire minimum selon votre âge ? Des conditions de travail particulières sont-elles prévues ? Service-Public.fr répond à vos questions.

    Un job d’été est un emploi comme un autre, il est donc soumis au droit du travail en ce qui concerne :

    • l’âge à partir duquel on peut travailler : vous pouvez travailler dès 16 ans avec l’autorisation écrite de votre représentant légal (père ou mère, par exemple). Le travail peut toutefois être autorisé à partir de 14 ans, mais des règles particulières doivent alors être respectées. Dans les faits, les employeurs recrutent davantage les jeunes de plus de 18 ans ;
    • le salaire : il est versé chaque mois avec un bulletin de paie. Il est au moins égal au Smic pour les 18 ans et plus, sauf convention collective plus favorable. La rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17 à 18 ans. Depuis le 1er janvier 2023, le montant du Smic est de 11,27 € bruts de l’heure, soit 1 709,28 € bruts par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires ;
    • le contrat de travail : il est forcément à durée déterminée et peut prendre différentes formes (CDD, contrat de travail saisonnier, contrat de travail temporaire…) ;
    • les conditions de travail : vous devez respecter les règles générales du travail. Vous êtes soumis aux mêmes obligations que les autres salariés de l’entreprise (respect du règlement intérieur par exemple) et vous avez accès aux mêmes avantages (cantines, pauses…).
      Toutefois, si vous avez moins de 18 ans, vous bénéficiez de protections particulières :
      • durée maximale de travail : entre 14 et 16 ans, pendant les vacances scolaires, vous ne pouvez pas travailler plus de 35 heures par semaine ni plus de 7 heures par jour ;
      • vous ne pouvez pas travailler la nuit ;
      • vous n’avez pas le droit de faire certains travaux : les mineurs de 14 à moins de 16 ans travaillant pendant leurs vacances scolaires ne peuvent être affectés qu’à des travaux légers qui ne sont pas susceptibles de porter préjudice à leur sécurité, à leur santé ou à leur développement.

    Houssen Moshinaly

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code