Arch et Everest Re révèlent les chiffres du troisième trimestre 2021


  • FrançaisFrançais



  • Les assureurs dont le siège est aux Bermudes Arch Capital Group et Everest Re Group ont annoncé leurs résultats du troisième trimestre – l’un d’entre eux faisant état d’une perte tandis que l’autre constate une baisse de ses bénéfices.

    Tout d’abord, le bénéfice net d’Arch disponible pour les actionnaires ordinaires est passé de 408,6 millions de dollars US au troisième trimestre de l’année dernière à 388,8 millions de dollars US cette fois-ci. Le bénéfice d’exploitation disponible après impôts (ou à l’exclusion des résultats de Watford Holdings), quant à lui, est passé de 120,3 millions de dollars US en 2020 à 294,7 millions de dollars US au cours du trimestre clos le 30 septembre.

    En termes de secteurs opérationnels, tant les activités d’assurance que de réassurance ont subi des pertes techniques. Le résultat technique consolidé du groupe (y compris le segment hypothécaire) s’est toutefois élevé à 173,7 millions de dollars US.

    Quant à l’Everest, le groupe a subi une perte nette de 73,5 millions de dollars. Au même trimestre en 2020, Everest a enregistré un bénéfice net de 243,1 millions de dollars US. De plus, il affichait auparavant un bénéfice d’exploitation net de 97 millions de dollars US ; au troisième trimestre 2021, le chiffre correspondant était une perte nette d’exploitation de 52,6 millions de dollars US.

    Y compris les pertes liées aux catastrophes causées par l’ouragan Ida et les inondations en Europe au cours du trimestre, la perte technique d’Everest s’est élevée à 323,4 millions de dollars américains. Les sinistres catastrophiques pour le segment de réassurance du groupe se sont élevés à 555 millions de dollars US nets des recouvrements et des primes de reconstitution ; secteur de l’assurance, 80 millions de dollars américains.

    “Malgré la fréquence et la gravité élevées de l’activité de catastrophe naturelle au cours du trimestre”, a déclaré le président et chef de la direction d’Everest, Juan C. Andrade, “nous avons également bénéficié de la réduction des risques du portefeuille CAT et nous restons sur la bonne voie pour atteindre notre total objectif de rendement pour l’actionnaire.

    « Nous continuons à démontrer constamment notre capacité à exécuter sans relâche nos plans, quel que soit l’environnement externe. »

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.